À la UneCamerounFootballSports

Coupe du Monde 2022/ L’Algérie veut rejouer le match contre le Cameroun

Les Algériens tentent le tout pour le tout pour rêver encore d’une qualification en Coupe du Monde. Eliminés sur le fil par une vaillante équipe camerounaise, les Algériens prétendent avoir été lésés par le corps arbitral. Ils veulent donc faire rejouer le match.

Mauvais joueurs ou desperados qui tentent leur baroud d’honneur ? Les Algériens ne digèrent pas encore leur incroyable élimination de la Coupe du Monde au Qatar en 2022. A Alger, on entretien un mince espoir de revoir le match être rejoué et espérer cette qualification. Pour ce faire, l’Algérie demande à la FIFA de faire reprendre le match contre le Cameroun.

C’est le journal sportif algérien, la Gazette du Fennec qui en fait la révélation. La demande aurait été envoyée à la suite d’un bureau fédéral de la Fédération Algérienne de Football dans les heures qui ont suivi, précise le site sportif algérien. Depuis le jeudi 30 mars, l’Algérie a donc saisi la FIFA pour se plaindre des erreurs d’arbitrage qui auraient entaché la crédibilité du match contre le Cameroun.

« Je le dis aujourd’hui sans peur : ces arbitres ne respectent pas notre pays. Ils viennent ici, voient notre travail et ne nous respectent pas. Ces deux dernières années, je n’ai pas vu un seul arbitre qui ne soit pas agressif quand tu viens lui parler. Je ne cherche pas d’excuses, ce sont des faits« , éructait déjà le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi, après l’élimination des Fennecs.


Cependant, tous les acteurs lucides du Football insistent sur le fait que l’Algérie se fait des illusions. En effet, pour eux, cette requête faite à la Fifa ne saurait prospérer. Dans son règlement, la FIFA précise que « les décisions de l’arbitre sur des faits en relation avec le jeu sont sans appel, y compris la validation d’un but et le résultat d’un match ». Or, ce sont justement les décisions arbitrales qui sont contestées. Si l’Algérie pense à Tunisie-Mali pour espérer, on lui rappelle aussi qu’en 2009, la main de Thierry Henry n’a pas été sifflée et personne n’est revenu sur l’incident…

En novembre 2009, malgré la polémique liée à la main de Thierry Henry, à l’origine du but de William Gallas lors du barrage retour France-Irlande (1-1, ap), la FIFA avait très rapidement clos le dossier. Un précédent qui ne laisse quasiment aucun espoir aux supporters algériens.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page