DiversSociété

Un couple décapite 2 femmes dans un rituel de sacrifice humain

Un homme et sa femme ont été arrêtés après que deux femmes ont été enlevées, torturées et décapitées dans le cadre de ce qui est décrit comme un rituel de sacrifice humain de magie noire en Inde.

Bhagaval Singh, un guérisseur traditionnel et sa femme Laila, et Mohammed Shafi, un « praticien occulte », ont été détenus au Kerala après les horribles meurtres qui ont choqué le pays. Les deux victimes ont été identifiées comme étant Padmam, 57 ans, et Rosili, 49 ans.

5

Les restes des femmes ont été retrouvés le mardi 11 octobre près du domicile de Singh à Pathanamthitta, et les femmes auraient été assassinées à des mois d’intervalle.

La police affirme qu’elles ont été « gravement torturées » et que les accusés ont avoué et sont en garde à vue.

Les suspects auraient leurré les victimes, qui vendaient des billets de loterie, en leur promettant de l’argent.  Shafi se serait liée d’amitié avec les victimes via les réseaux sociaux après avoir créé un faux profil, puis les aurait encouragées à accomplir le sacrifice.  Mais au lieu de cela, ils les ont décapitées et ont découpé leurs corps, a déclaré la police.

Des échantillons d’ADN ont été envoyés pour être testés parce que les familles des femmes n’ont pas été en mesure d’identifier leurs cadavres mutilés.

Le commissaire de police de Cochin, CH Nagaraju, a déclaré que les meurtres avaient duré quatre mois et faisaient partie d’un rituel exécuté pour des « avantages financiers ».

Il a déclaré que le motif présumé était basé sur une « hypothèse préliminaire » et qu’ils enquêtaient toujours sur les causes. Il a ajouté: «Nous avons déjà les déclarations confessionnelles du couple et de l’agent. Les femmes ont été tuées par le couple d’une manière très cruelle. Le couple faisait face à une crise financière et ils ont décidé de sacrifier les femmes pour apaiser Dieu et sortir de la crise. »


1

Lire aussi: Pour réussir leur mariage, un couple kidnappe un garçon pour l’offrir comme sacrifice humain (afrikmag.com)

Selon Mail Online, Padnam a été portée disparue le mois dernier après sa disparition de son logement d’une pièce à Kochi où elle vivait depuis février. Sa sœur Palaniamma a visité la maison après n’avoir pas eu de ses nouvelles, mais l’a trouvée verrouillée et le téléphone de Padnam était également éteint. La police l’a retracée jusqu’à Pathanamthitta et a vu que plusieurs appels téléphoniques avaient été passés par Shafi, qui avait également contacté Singh. Lorsque Singh a été interrogé, il a admis le crime, a indiqué la police.

Rosili a disparu le 8 juin et sa fille Manju qui travaille comme enseignante a porté plainte auprès de la police qui n’a trouvé aucune piste.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page