CamerounSociété

Cameroun: Un couple français trouve la mort à Dschang

Les populations du département de la Menoua dans la région de l’Ouest Cameroun ne se sont toujours pas remis des tristes événements qui ont endeuillé plusieurs de leurs familles. Après l’accident de la circulation qui a fait une vingtaine de morts à la falaise de Dschang, c’est une autre découverte macabre qui a été faite récemment à foto, un quartier de Dschang. D’après les premiers éléments de l’expertise médicale, c’est un couple français qui serait mort d’une asphyxie.

Une source policière explique que l’homme s’appellerait Deviki, et son épouse d’origine camerounaise Mekam Flore, sont arrivés au Cameroun le 14 janvier dernier. Ils se sont installés à Foto, un quartier de Dschang, chef-lieu du département de la Menoua, Région de l’Ouest.

Publicité

La première nuit du couple au Cameroun aurait été cauchemardesque pour la femme du français: « La femme, la quarantaine, aurait confié à son époux qu’elle a fait de très mauvais rêves pendant la nuit. Afin d’éviter une autre nuit traumatisante, elle décide de brûler des bâtons d’encens pendant la prochaine nuit pour être épargnée des cauchemars. Les deux seraient donc morts asphyxiés dans leur sommeil » raconte une proche de la femme décédée.

Deviki 50 ans, et Flore 40 ans, ont été retrouvés morts par leur chauffeur dans la mi-journée du mardi 16 janvier. Les premiers éléments de l’expertise médicale indiquent que le couple français serait mort d’une asphyxie. Une enquête a été ouverte par la police et le procureur de la République a décidé de mettre les corps sous scellés à la morgue de l’hôpital du district de Dschang.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page