Monde

CPI: Bensouda contrainte d’abandonner les charges contre le vice-président Kényan William Ruto

Les charges contre l’ancien vice-président William Ruto ont été abandonnées. Cela fait suite à un communiqué dans lequel l’accusation aurait intimidé et menacé les témoins. D’après Fatou Bensouda, ce sont ces intimidations et ces menaces qui ont motivé les témoins à se rétracter.

Publicité

« Nous avons assisté à une campagne acharnée pour identifier les personnes qui pourraient servir de témoins à charge dans ce dossier et faire en sorte qu’elles ne témoignent pas » affirme Fatou Bensouda dans un communiqué.
Les juges de la Cour pénale internationale ont alors décidé d’abandonner les poursuites contre le vice-président kényan William Ruto, faute de preuves suffisantes.

En rappel, William Ruto était accusé d’avoir été à l’origine de certaines violences post-électorales. Les faits se seraient déroulés à la suite de l’élection présidentielle kényane de 2007. Les violences avaient fait environ 1 300 morts et près 600 000 personnes avaient été contraintes à fuir. Depuis, les victimes demandent justice. Willim Ruto n’a pas été acquitté, ni blanchi, mais il a obtenu un non-lieu de la Cour pénale internationale (CPI).

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer