À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

De retour à Abidjan / Blé Goudé veut effacer « 11 ans de mensonges » des partisans de Gbagbo

Blé Goudé l’avait promis depuis la Haye. Dès qu’il mettait les pieds en Côte d’Ivoire, il allait prendre le temps de répondre à tout ce qui s’est dit sur lui pendant son exil et son emprisonnement à la DST et à la CPI. Prêt à aborder  » tous les sujets », Blé Goudé va croiser le fer avec les partisans de Gbagbo qui ont été les propagateurs de tous les « mensonges » sur lui. Ambiance !

Blé Goudé ne veut pas passer par pertes et profits tout ce qui a été dit sur lui durant ses années de détention.  » Je suis arrivé, je vais prendre toutes les informations. A cette même place, on fera un meeting politique où je vais aborder tous les sujets et comme la presse est là, je donne rendez-vous à la presse dans une grande conférence de presse, où nous allons aborder tous les sujets, je dis bien tous les sujets », a prévenu Blé Goudé.

Qui a appelé ses partisans à se départir des postures accusatrices des personnes qui fondent leurs jugements sur la base de témoignages mensongers uniques. « Ne jugez jamais quelqu’un sur la base de ce qu’on va a dit. Prenez le temps d’écouter la version de celui dont on vous a parlé « , a fait savoir Blé Goudé qui expliqué que c’est parce que la CPI a écouté sa version des faits qu’il a été acquitté.

Entrant dans le vif du sujet, il a annoncé sa volonté de répondre à toutes les attaques distillées contre sa personne par les partisans de Laurent Gbagbo qu’il n’a pas cité durant son discours. « Parce que où je suis allé à la CPI là, je n’ai pas volé », a martelé Blé Goudé avec force. « C’est parce que j’ai représenté valablement notre cause que parmi tous les collaborateurs, c’est moi seul qu’on a pris pour emmener à la CPI », se défend-il en dénonçant subtilement une ingratitude des partisans de Gbagbo.


Enfin, Blé Goudé a crié son indignation contre cette situation qui l’aura affecté durement. « Mais je suis très en colère, quand j’en parle je suis très en colère. Mais comme je viens d’arriver, je vais boire de l’eau d’abord« , a martelé le président du Cojep, annonçant une conférence de presse d’une heure pour rétablir la vérité sur  » 11 ans de mensonges « .

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!