Coupe du monde Qatar 2022FootballSport

Mondial 2022 : des émeutes éclatent à Bruxelles après la victoire du Maroc sur la Belgique

Des émeutes ont éclaté dans plusieurs villes belges et néerlandaises après la victoire surprise du Maroc 2-0 sur la Belgique dimanche.

La police a arrêté une douzaine de personnes après avoir déployé des canons à eau et tiré des gaz lacrymogènes pour disperser la foule à Bruxelles et huit autres dans la ville d’Anvers, dans le nord du pays. Deux officiers ont été blessés dans la ville portuaire néerlandaise de Rotterdam. En fin de soirée dimanche, un calme précaire était revenu dans la plupart des villes concernées.

Des dizaines d’émeutiers ont renversé et incendié des voitures, mis le feu à des scooters électriques et lancé des briques sur des voitures. La police est intervenue après qu’une personne a été blessée au visage, a déclaré Ilse Van de Keere, porte-parole de la police de Bruxelles.

Le maire de Bruxelles, Philippe Close, a demandé à la population de ne pas s’approcher du centre-ville et a déclaré que les autorités faisaient tout leur possible pour maintenir l’ordre dans les rues. Même la circulation des métros et des tramways a dû être interrompue sur ordre de la police.

La police des Pays-Bas voisins a déclaré que la violence avait éclaté dans la ville portuaire de Rotterdam, où des agents antiémeutes ont tenté de disperser un groupe de 500 supporters qui a lancé des feux d’artifice et du verre à la police. Les médias ont fait état de troubles dans la capitale Amsterdam et à La Haye.

La victoire du Maroc a été une surprise majeure de la Coupe du monde et a été célébrée avec enthousiasme par les supporters marocaine dans de nombreuses villes belges et néerlandaises.

Crédit photo : yahoosport

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!