Corée du Nord: Kim Jong Un change de position sur son projet d’attaquer les Etats-Unis

0

La Corée du Nord et les Etats-Unis font croire les tensions depuis quelques semaines. Les deux hommes forts se sont contentés jusqu’ici à la guerre des mots. L’on se souvient que tout récemment, en réponse à la première menace de Kim Jong Un d’attaquer les Etats-Unis, Donald Trump avait déclaré « La Corée du Nord fera face à une puissance de feu et de fureur telle que le monde n’en n’a jamais vu si elle renouvelle ses menaces contre les Etats-Unis ».

Une déclaration du Chef d’Etat Américain qui tombera dans des oreilles de sourds. La preuve, c’est qu’après cette déclaration de Trump, Pyongyang a une fois de plus menacé de frapper les Etats-Unis en utilisant des missiles balistiques sur les environs de l’île de Guam, un territoire non incorporé des Etats-Unis qui abrite une base navale et une base aérienne américaine.

Publicité

« Quatre missiles seront tirés simultanément et survoleront les préfectures japonaises de Shimane, Hiroshima et Koichi », a annoncé le général Rak-Gyom. Il a précisé que les engins voleront à « 17 minutes et 45 secondes sur une distance de 3356,7 km pour enfin s’écraser en mer à 30 ou 40 km de Guam  ».

Comme un chef d’armée prêt au combat, Kim-jong Un écoute ses généraux. Ils lui présentent leur projet de tir de missiles sur l’île américaine de Guam. Mais le dictateur nord-coréen a décidé de ne pas enclencher, pour l’instant le plan d’attaque. Il aurait préféré continuer à observer le comportement des Yankees. Sur l’île de Guam, le discours est plus diplomatique, mais les autorités américaines sont soulagées.

Corée du Nord: Kim Jong Un change de position sur son projet d'attaquer les Etats-Unis

 » La décision du numéro un Nord Coréen c’est d’observer et non d’attaquer« 

L’île de Guam vit essentiellement du tourisme et les menaces du dictateur nord-coréen avaient fait peur aux habitants et vacanciers. Avec la décision du numéro un Nord Coréen d’observer et non d’attaquer, les touristes et vacanciers sont désormais rassurés. « Il a décidé de passer à autre chose. Mais nous étions prêts. Vous savez, nos militaires sont là et protègent notre île« , estime une habitante.

Publicité

D’après certains analystes politiques, Kim Jong Un est en train de proposer le compromis, avec en plus dans la balance la menace sur Guam. « C’est une invitation directe à parler de freins réciproques aux exercices et aux tirs de missiles », a estimé Adam Mount, expert du cercle de réflexion Center for American Progress, à Washington.

Corée du Nord: Kim Jong Un change de position sur son projet d'attaquer les Etats-Unis

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l’actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture. J’aime la lecture, les voyages et je suis un grand passionné de multimédias. Ma principale devise dans la vie, c’est faire le bien et éviter le mal. La priorité pour moi, c’est Dieu et mes différentes familles (biologique, professionnelle, et réligieuse). oscarborel@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---