DiversSanté

Mesdames, voici ce qui vous arrive quand vous ne pratiquez pas assez de sexe

Une étude a récemment révélé qu’avoir régulièrement des rapports sexuels est bénéfique pour les femmes. Cela, pour éviter le risque d’atrophie vaginale, un état commun, mais traitable, que de nombreuses femmes éprouvent à une certaine période de leur vie.

Cette condition est causée par l’amincissement et le séchage des parois vaginales, du fait que le corps a moins d’œstrogènes que la normale.

Publicité

Cela peut également se produire chez les femmes qui ont subi un traitement contre le cancer, et celles qui traversent la ménopause, selon la clinique Mayo.

Les effets indésirables fréquents comprennent la décharge, une brûlure, les démangeaisons, la difficulté à faire pipi et la douleur pendant les rapports sexuels . Mais des orgasmes réguliers créés par votre partenaire ou un peu de masturbation, peuvent minimiser les symptômes désagréables.

L’augmentation du débit sanguin dans vos régions inférieures, lorsque vous atteignez l’orgasme, est presque semblable à des «exercices» là-bas.

Louise Mazanti, une thérapeute sexuelle basée à Londres, a déclaré:
« Il est très important que nous ayons une vie sexuelle saine avec un partenaire ou à travers l’auto-satisfaction. Les gens disent souvent: Je n’ai pas de vie s3xuelle parce que je n’ai pas de partenaire ».
« Mais oubliez-le et pratiquez l’auto-satisfaction.
Il s’agit d’utiliser le massage et de toucher le tissu afin qu’il devienne vivant, que le sang coule et que le tissu devienne élastique. « Il s’agit vraiment d’exercer le tissu ».

Si les cellules ne reçoivent pas assez d’oxygène, elles ne peuvent pas éliminer les toxines et les déchets du tissu, ce qui peut provoquer une inflammation qui entraîne des problèmes sanitaires tels que l’atrophie vaginale.

Publicité 2

Louise a déclaré que rester longtemps sans avoir des rapports sexuels ne cause pas seulement un problème physique, mais il peut aussi avoir des effets secondaires graves pour la santé mentale d’une personne.
« Lorsque votre capacité à avoir des rapports sexuels et votre désir d’avoir des rapports sexuels diminuent, c’est un changement massif d’identité.
« Vous commencerez à vous interroger » qui suis-je maintenant si je ne suis pas la femme sexuelle que j’avais l’habitude d’être? « .
« Cela peut causer la dépression et une crise d’identité et aussi une considération profonde d’un caractère existentiel ».

Voilà mesdames, vous êtes prévenues!!

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page