MaliPolitique
A la Une

Mali : la junte annonce la démission du président et du Premier ministre de transition

Bah N’Daw, président malien de la Transition, et Moctar Ouane son Premier ministre arrêtés lundi par des militaires, ont rendu leur démission ce mercredi. L’information a été donnée par les médias locaux.

Publicité

Bah N’Daw avant de presenter sa démission au vice-président Assimi Goïta en présence de la délégation de la CEDEAO, a dissout son gouvernement. Cette démission survient au moment où le médiateur de la CEDEAO est à Bamako.

Avec la dissolution du gouvernement, le poste de vice-président serait supprimé. Assimi Goïta assumera donc la présidence, et nommera un nouveau premier ministre qui va  former à son tour « un gouvernement de consensus ».

Il faut savoir que Bah N’Daw et Moctar Ouane, sont depuis quelques jours privés de leur liberté. Parce qu’ils ont été arrêtés et emmenés à Kati qui est situé à environ 15 kilomètres de Bamako.  Une situation qui s’est déjà produite, puisque l’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keita avait aussi été arrêté et envoyé à Kati, où il a annoncé sa démission et celle de son gouvernement dans une déclaration transmise à la télévision publique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page