Santé

Santé/Dépression post natale: Symptômes, causes et comment la traiter?

Le syndrome du baby blues est encore appelé dépression post natale. La dépression post natale surprend de nombreuses mères par un sentiment mélancolique au moment même où l’on s’attend à être heureuse. Voici donc notre dossier santé sur la dépression post natale.

Quels sont les symptômes?

Les symptômes sont: les pensées et sentiments dépressifs, le pessimisme, l’irascibilité. Aussi, y a-t-il le fait de ne rien supporter, de penser que l’on est une mauvaise mère. Les crises de larmes inexplicables, les maux de tête, les vertiges et la piètre image de soi et peu d’assurance sont autant de symptômes.

Publicité

Quelles sont les causes?

La dépression postnatale, est due en premier lieu aux changements hormonaux de votre corps après la grossesse. Naturellement, outre cette cause biologique, des facteurs psychologiques peuvent entrer en jeu tels que la pression dans la famille ou au travail, trop peu de conseils quant à la façon de s’occuper des enfants lors de l’arrivée du nouveau-né, ne pas bien prendre soin de soi, trop peu d’exercice physique, et bien davantage.

Quelles sont les complications possibles?

Une dépression post natale qui n’est pas prise en charge peut évoluer vers une psychose post natale. La psychose postnatale est une affection très sérieuse, qui commence en général quelques jours ou quelques semaines après l’accouchement. Elle est caractérisée par une anxiété aiguë, de l’agitation, des hallucinations, de la paranoïa, de l’hystérie et des idées suicidaires ou meurtrières au sujet du nouveau-né.

Comment traiter la dépression post-natale?

Si vous avez ou connaissez une femme qui est dépressive, la première aide à lui apporter est la décharger. Ensuite, aidez la à retrouver confiance en elle. Demontrez lui que le plus important c’est sa présence et son épanouissement et que tout ira pour le mieux. Il faut songer au repos pour la jeune mère. Aussi avoir quelqu’un auprès d’elle pour veiller à son alimentation serait bénéfique. En outre, consulter des spécialistes tels un psychiatre par exemple.

Publicité 2

 

Tags

Eunice Kouamé

Je suis Eunice KOUAME, une jeune femme passionnée de lecture, de développement personnel et de relations humaines en général. J'aime voyager, rigoler, cuisiner et surtout écrire. Vous pourrez consulter mes articles dans les rubriques conseils, couple, relations, actualités, inspiration, politique et chroniques( mon nouveau bébé ;) ) eunice.kouame@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer