USA
A la Une

Donald Trump révèle pourquoi beaucoup de Noirs n’ont pas voté pour Hillary Clinton

Le président des États-Unis Donald Trump aurait déclaré aux dirigeants des droits civils lors d’une réunion privée quelques jours avant son investiture que la faible participation des électeurs noirs l’avait aidé à remporter les élections de 2016, selon une fuite audio obtenue par Politico et Indépendant.

« De nombreux Noirs ne sont pas allés voter pour Hillary parce qu’ils m’aimaient bien. C’était presque aussi bien que d’obtenir le vote, vous savez, et c’était génial », aurait déclaré M. Trump lors de la réunion.

La réunion, qui était censée être centrée sur les lois d’identification des électeurs et l’accès au vote, s’est tenue avec des membres du groupe de défense des droits de vote, le Drum Major Institute, fondé par Martin Luther King Jr. Martin Luther King III, William Wachtel, James Forbes, Johnny Mack et Scott Rechler étaient présents à la réunion.

Tootsie Warhol, ancien chef de cabinet de Wachtel et aujourd’hui militant, a fourni à Politico l’enregistrement audio de la réunion.

Au cours de la réunion de 45 minutes, Trump aurait fait l’éloge de la participation des électeurs noirs et hispaniques qui ont soutenu sa campagne.

« Et nous avons bien fait avec les Hispaniques et nous avons bien fait avec les femmes. Vous savez, les femmes allaient m’abandonner, mais nous les avons convaincues », se serait vanté M. Trump.

M. Trump a également déclaré aux participants à la réunion qu’il écoutait « mieux que quiconque les Afro-Américains. »

Les analystes ne sont pas vraiment surpris par les commentaires de M. Trump, si l’on considère qu’il s’est régulièrement vanté du soutien qu’il a reçu des femmes ainsi que des Noirs et des Hispano-Américains en 2016.


La récente fuite audio survient alors que M. Trump soulève des questions sur l’expansion du vote par correspondance, affirmant qu’elle entraînera une fraude électorale généralisée. Les démocrates ne sont pas opposés à cette méthode, affirmant qu’elle vise à garantir que les gens votent en toute sécurité dans un contexte de pandémie de coronavirus.

Les républicains ont intenté des poursuites contre certains États qui tentent de passer au vote par correspondance, et les analystes ont averti que leur décision pourrait empêcher de nombreuses personnes de voter cet automne, en particulier les Noirs, et d’autres personnes à haut risque à cause de la Covid-19.

Crédit photo : facetofaceafrica

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!