Côte d'IvoireEconomieFinance

Economie/ La question de réforme du franc CFA en Eco reste toujours posée

L’Assemblée nationale ivoirienne a adopté cette semaine l’accord de coopération avec la France pour la mise en œuvre de l’Eco. Mais les dispositions de cette monnaie censée remplacer le franc CFA continuent de faire débat. Notamment sur sa parité fixe avec l’euro garanti par la France.

C’est avec une grande majorité des votes des députés que la Côte d’Ivoire a lancé la réforme du franc CFA. La Côte d’Ivoire pose le premier pas devant les autres États de l’Union monétaire ouest-africaine.

Cependant, les débats subsistent toujours en Côte d’Ivoire sur les modalités de la mise en œuvre de l’Eco. Pourtant, un accord a été signé en fin décembre 2019 à Abidjan, lors d’une visite du président Français Emmanuel Macron. Ce projet de loi a été approuvé en conseil des ministres en France le 20 mai 2020.

Pour le député RHDP, Famoussa Coulibaly, dirigeant de la Commission chargée d’examiner le projet de loi ratifiant l’accord de coopération avec la France,  » la réforme marquera la fin de la présence française dans les instances de gouvernance monétaires ouest-africaines« .

« L’ancienne puissance coloniale doit accompagner les États de la sous-région dans cette phase transitoire, qui doit mener à terme au lancement de la monnaie Eco dans toute la zone de la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), d’ici à 2027″. A ajouté le député.

Cette loi doit être adoptée au Sénat, avant sa promulgation par le président de la république de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara.

Lire aussi: Côte d’Ivoire/ La lutte contre l’orpaillage clandestin va passer au stade de la répression

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page