Monde

Ecosse/ Coronavirus : le gouvernement annonce un financement pour aider les prostituées

Les prostituées en Ecosse ne peuvent plus exercer leurs activités commerciales en ces temps difficiles de coronavirus, à cause du confinement. Celles-ci ne peuvent pas descendre dans la rue pour exposer leurs «biens et services» à des clients potentiels. Face à cette situation le gouvernement a décidé de leur venir en aide.

Pour les aider, le gouvernement écossais a mis à disposition des fonds pour soutenir les prostituées pendant la pandémie de coronavirus.

Publicité

Un total de 61 771 £ sera remis à neuf organisations pour fournir une assistance financière et émotionnelle aux prostituées en Écosse.

La ministre de la Sécurité communautaire, Ash Denham, a déclaré que les femmes travaillant dans le commerce du sexe peuvent être confrontées à des “difficultés extrêmes” et sont moins susceptibles d’avoir accès à un soutien.

“Personne ne devrait se sentir sans soutien pendant cette crise”, a déclaré Mme Denham.

“La stigmatisation et la nature cachée de la prostitution créent un obstacle à l’engagement avec les services traditionnels”.

Poursuivant elle a indiqué ceci: “nous comprenons que le déclenchement de Covid-19 et les mesures de confinement augmentent le risque de préjudice pour les victimes de violences basées sur le genre.”

“Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec les organisations de soutien aux victimes et les partenaires de la justice pour comprendre l’impact de Covid-19 sur les personnes les plus à risque, y compris là où un soutien supplémentaire peut être nécessaire, afin de contribuer à la sécurité de toutes les communautés écossaises.”

Linda Thompson, qui est la coordinatrice nationale du réseau Encompass, l’organisation faîtière pour les groupes qui soutiennent les prostituées a déclaré que: “les femmes impliquées dans la vente ou l’échange de relations sexuelles dans tous les contextes ont récemment connu des moments incroyablement difficiles et nous savons à quel point cela a été pour elle de surmonter les obstacles à l’aide financière”.

Publicité 2

Poursuivant elle a précisé que que “cela permettra d’offrir un soutien plus direct aux femmes en difficulté, de travailler à leurs côtés pour se connecter aux services locaux et d’offrir une aide financière.”

Elle a par ailleurs invité les autres organisations à se mettre au service des prostituées afin que celles-ci restent épanouis.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page