Divers

Elle quitte son emploi pour aller choyer son mari et conseille aux femmes d’en faire autant

Katrina Holte, 30 ans, a l’habitude de se lever tous les matins à 6 h 30 pour préparer les vêtements de son mari avant de descendre lui faire son petit-déjeuner et aussi un panier-repas à emporter au bureau.

Mais sa journée moyenne est très différente de celle d’il ya un an. Elle a quitté son emploi pour devenir une femme au foyer inspirée par les années 50 à temps plein, pour prendre soin de son mari, Lars, responsable des services d’ingénierie, qui a 28 ans.

Publicité

Selon elle, elle a l’impression de vivre comme elle l’a toujours voulu, et c’est ce dont elle rêvait et son mari partage également la même vision.

“C’est beaucoup de travail. Je fais des tonnes de vaisselle, de lessive et de repassage, mais j’adore ça, c’est aider à prendre soin de mon mari et cela me rend vraiment heureuse. Mon mari est très reconnaissant de ce que je fais.”

“Je pense qu’un homme a besoin de sa femme pour se sentir gâté de temps en temps», a-t-elle déclaré.

Selon elle, contrairement à ce que l’on pense, il n’est en aucun cas dominateur, car elle le décrit comme la personne la plus douce et attentionnée qu’elle n’ait jamais rencontrée.
Elle soutient qu’avant de décider de faire ce qu’elle était en train de faire, elle a parlé à son mari et lui a dit qu’elle voulait être une femme au foyer et il a dit que ça lui allait.

Elle pense que c’est son mari qui la sert plutôt car il gagne beaucoup plus d’argent qu’elle ne le fait et il sait que c’est ce qu’elle veut faire en retour.

Publicité 2


“Il travaille de très longues heures et réalise mes rêves, alors j’essaie de le réaliser les siens aussi. C’est un partenariat égal. Je suis franche et je ne suis certainement pas une femme refoulée.”

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer