À la UneEuropeShowbiz
A la Une

Espagne/ La chanteuse Shakira en prison pour 8 ans au moins ? ce que la justice lui reproche

La chanteuse colombienne Shakira risque la peine de 8 ans de prison, après avoir refusé un accord avec la justice espagnole. Elle est accusée de fraude fiscale en Espagne.

Le parquet espagnol a requis ce vendredi plus de huit ans de prison contre la chanteuse colombienne Shakira pour fraude fiscale. Shakira, qui clame son innocence, a refusé mercredi de sceller un accord avec le parquet et affirme vouloir aller jusqu’au procès dans cette affaire. Mais, d’après sa défense, la possibilité de parvenir à un accord reste toutefois ouverte jusqu’à l’ouverture du procès.

« Absolument certaine de son innocence » (…) Shakira n’accepte pas d’accord » avec le parquet « et décide de poursuivre » la procédure jusqu’au procès, ont indiqué ses avocats dans un communiqué. Pour eux, la chanteuse aura gain de cause dans cette procédure et ils disent qu’elle est « confiante dans le fait que la justice lui donnera raison ».

En la matière, Shakira s’insurge contre une « violation totale de ses droits » et des « méthodes abusives » du parquet. Shakira affirme dans son communiqué que la justice « s’obstine à réclamer l’argent récolté pendant mes tournées internationales et (l’émission) The Voice », dont elle était juré aux Etats-Unis, à une période où « je n’étais pas encore résidente en Espagne ».

Shakira argue qu’elle a déjà versé 17,2 millions d’euros au fisc espagnol et qu’elle n’a donc « plus aucune dette à l’égard du Trésor public depuis de nombreuses années ». Le parquet estime que l’artiste est coupable d’une fraude fiscale de 14,5 millions d’euros sur les années 2012, 2013 et 2014. Une affaire qui tombe mal après sa séparation avec Gerard Piqué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page