DiversSociété

“Etre pasteur est une carrière, pas un appel de Dieu”, dixit un pasteur ghanéen

Le fondateur et dirigeant de l’église Anointed Palace Chapel basée au Ghana, le révérend Obofour, a fait une déclaration controversée sur tous les pasteurs du Ghana, affirmant qu’ils n’ont pas été appelés par Dieu.

Selon le pasteur controversé ghanéen, il serait insensé ainsi de qualifier certains pasteurs de “faux” car aucun pasteur n’a été appelé par Dieu.

Publicité

Il a également averti les pasteurs des églises pentecôtistes, presbytériennes, catholiques et autres de cesser de traiter les autres de faux jusqu’à ce qu’ils prouvent leur vocation.

Il a ensuite demandé de lui montrer le numéro avec lequel Dieu les avait appelés ou une image du moment où un ange est descendu et leur a dit que Dieu leur demandait de faire son travail.

“Taisez-vous là-bas, qui vous a donné le droit de qualifier un autre pasteur de faux? Nous le sommes tous parce que Dieu n’a appelé aucun de nous. Tout pasteur qui prétend que Dieu l’a appelé devrait me montrer le numéro sur lequel Dieu l’a appelé et le certificat », a-t-il déclaré.
 
Obofour a insisté sur le fait que le métier de religieux était une carrière et que Dieu n’appelle personne à faire son travail, comme certains pasteurs veulent que les gens croient. Il a ajouté qu’ils vendent tous leurs produits.

 Cette déclaration vient après que le révérend Obofour ait été accusé d’être un occultiste. Il a également été allégué que les sacrifices fréquents qu’il avait accomplis lui avaient permis de perdre du poids.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer