À la UneMonde

Exclusif-Inde/ Ziona Chana, l’homme aux 38 femmes, 89 enfants et 33 petits-fils est mort

Son histoire avait défrayé la chronique tant elle sortait de l’ordinaire. Ce chef d’une secte, héraut de la polygamie, est décédé le dimanche 13 juin, laissant derrière lui une famille plus que nombreuse.

Considéré comme le plus grand père de famille du monde moderne, Ziona Chana, chef d’une secte religieuse, est décédé dimanche à l’hôpital Trinity d’Aizawl, en Inde. Mort à 76 ans, Ziona Chana sera pleuré par une famille plus qu’élargie. Ce sont, en effet, 38 femmes, 89 enfants et 33 petits-enfants, qui sont en deuil avec son décès. La particularité de cette famille est qu’elle sera sur place pour pleurer le chef de famille disparu.

Publicité

Ziona Chana s’était, en effet, arrangé pour trouver un logis à sa nombreuse famille. Dans le village de Baktwang Tlangnuam, l’homme vivait avec toute cette famille dans une maison de 100 pièces et quatre étages. Très célèbre, son décès a été l’objet d’une communication gouvernementale. En effet, la nouvelle de la mort de Chana a été confirmée par le ministre en chef du Mizoram, Zoramthanga, hier après-midi.

Exclusif-Inde/ Ziona Chana, l'homme aux 38 femmes, 89 enfants et 33 petits-fils est mort
Une vue de la famille de Ziona Chana

Ce praticien de la polygamie avait été admis à l’hôpital après un malaise le 7 juin. Quelques jours plus tard, il a succombé d’une hypertension artérielle et d’un diabète. « Mizoram et son village à Baktawng Tlangnuam sont devenus une attraction touristique majeure dans l’état à cause de la famille. Repose en paix monsieur! », ont écrit des responsables du village.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page