À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Fâché, Ouattara aux journalistes étrangers: “Vous devez arrêter d’imposer les normes de l’occident aux Africains “

Le président sortant ivoirien n’a pas apprécié une question des journalistes occidentaux le 31 octobre 2020. Au vu du peu d’engouement des Ivoiriens pour la présidentielle et des violences en cours, ils se sont demandés si ces élections étaient crédibles. Une question qui a fait sortir Ouattara de ses gongs.

Vous devez arrêter d’imposer les normes de l’Occident aux Africains. Nous sommes suffisamment majeurs pour gérer nos pays. Nous le faisons en fonction de nos objectifs. La Côte d’Ivoire est un pays qui est sorti de crise et qui a besoin de stabilité. Et c’est au nom de cette stabilité que j’ai personnellement accepté de faire ce mandat auquel j’avais renoncé. Donc, je crois que ça suffit comme ça “, a déclaré Alassane Ouattara aux journalistes occidentaux venus suivre l’élection présidentielle controversée du 31 octobre.

Publicité

On aurait cru entendre un Laurent Gbagbo acculé par la communauté internationale qui se réfugiait derrière une doctrine souverainiste propre aux hommes de gauche. Que nenni ! Il s’agit bien du Président Alassane Ouattara qui ne veut plus entendre parler des normes démocratiques édictées par l’Occident pour l’Afrique.

Après avoir voté le 31 octobre 2020 à Cocody, Alassane Ouattara s’est adressé à la Presse. Et cette question sur la crédibilité de cette élection présidentielle controversée l’a littéralement courroucé. Sa réponse a été aussi tout à fait stupéfiante.

Pour un homme qui a toujours fait l’apologie des valeurs universelles de la démocratie dans l’opposition, cette réponse en dit long sur l’état d’esprit du candidat du RHDP en ce moment de tensions.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page