Ghana

Ghana : elle raconte comment les fantômes avec lesquels elle a couché ont gâché sa vie (vidéo)

Vida Anane, une Ghanéenne de 37 ans, vit dans la tourmente et le désespoir. Sa vie a été complètement détruite par les fantômes avec lesquels elle couche. Dans une interview accordée à SV TV, Vida a déclaré qu’aucune semaine de sa vie ne passe sans qu’elle n’ait de relation sexuelle avec des hommes morts.

Selon elle, quatre jours à peine avant l’interview, le pire lui est arrivé lorsqu’elle a couché avec son père, décédé, dans un rêve.

Après chaque expérience, elle se réveille étant « satisfaite » comme si elle avait couché avec un homme et elle ressent souvent des douleurs dans sa partie intime.

« J’ai commencé à vivre ces rêves dès l’école primaire. Mais je n’en ai jamais parlé à personne jusqu’à quand j’ai fini le secondaire. C’est quand certaines amies ont raconté leurs expériences, similaires aux miennes, que je me suis ouverte à eux. »

Depuis ce moment, Vida a commencé à rencontrer les prophètes pour être délivrée.

Le plus triste de toute l’histoire est que ces fantômes empêchent les gens de l’aider. « Quand quelqu’un veut m’aider, il me dit généralement que des gens étranges lui rendent visite dans leurs rêves pour l’avertir de rester loin de moi. »

« Chaque fois que je trouve un emploi, l’entreprise commence à connaître des difficultés et s’effondre souvent. En d’autres occasions, mes employeurs me disent que mon visage se transforme en tête de différents animaux, et qu’ils ne peuvent donc pas travailler avec moi. »

La jeune femme a également mentionné que toutes les personnes avec lesquelles elle est sortie se sont plaintes d’avoir été averties par des esprits dans leurs rêves et que la plus longue relation qu’elle ait jamais eue n’a duré qu’un mois.

Vida Anane est toujours célibataire, sans enfant, au chômage et spirituellement tourmentée, luttant pour survivre.

Crédit photo : yen

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page