DiversSociété

«Ma femme a engagé 4 hommes pour me tuer afin de s’acquérir de mes biens», révèle un Ghanéen

Un Ghanéen de 43 ans, Baba Solomon, a raconté comment sa femme aurait comploté pour le tuer afin qu’elle puisse acquérir ses propriétés.

Racontant son histoire sur « Oyerpa Afutuo » de la radio locale Oyerepa FM, Solomon a déclaré qu’il avait échappé de peu à la mort après qu’un des membres du gang a révélé le complot présumé de sa femme pour le faire tuer.

Publicité

Selon Salomon, il s’est brouillé avec sa femme, Lucy Ali. Alors que le malentendu faisait toujours rage, un jeune homme s’est approché de lui pour l’informer que sa femme avait engagé un gang dont il faisait partie pour le tuer.

Solomon a déclaré que le jeune homme lui avait dit que le gang, composé de quatre hommes, avait facturé à sa femme 80 000 GH¢, mais que cela avait été réduit par la suite.

« Il a dit qu’ils lui avaient facturé 80 000 GH¢ et qu’ils avaient négocié à la baisse jusqu’à 40 000 GH, mais elle insistait toujours sur le fait qu’elle ne serait pas en mesure de trouver un tel montant », a-t-il raconté. « Elle a accepté de faire un acompte de 10 000 GH¢, puis de payer le reste une fois qu’ils m’ont tué. Elle est partie pour Kumasi pour se préparer et c’est à ce moment-là qu’un des membres du gang s’est approché de moi pour m’informer du complot. », révèle le miraculeux.

Lucy, selon Solomon, a dit au gang qu’ils étaient divorcés et qu’elle ne voulait pas que les enfants d’une autre femme héritent de ses propriétés.

LIRE AUSSI: Australie : croyant avoir réussi à faire tuer sa femme, cette dernière débarque le jour des funérailles

« Elle leur a dit que j’avais divorcé et qu’elle craignait que mes biens aillent aux enfants de la prochaine femme avec laquelle je me marierai. Elle a dit qu’elle voulait ma mort pour qu’elle puisse avoir mes biens et ceux qui m’ont été laissés par  père. »

Publicité 2

Baba Solomon a en outre déclaré que le jeune homme, comme preuve de son allégation, avait appelé Lucy en sa présence pour l’informer qu’ils avaient besoin de plus de fonds pour leur opération. Un enregistrement vocal de la conversation entre le membre du gang et une dame qu’il prétendait être Lucy qui a été diffusé dans l’émission, l’a amenée à dire au jeune homme qu’elle n’était pas au bon endroit pour s’exprimer à ce sujet,  et lui a donc demandé de rappeler plus tard pour discuter de la question.

Salomon a affirmé que sa femme «leur a demandé de venir chez moi. S’ils frappent et que je n’ouvre pas, ils devraient me brûler ainsi que toute la maison. Si j’ouvre la porte, ils devraient me tirer dessus. Je voyage beaucoup à moto, alors elle a en outre indiqué que s’ils me surveillaient et me rencontraient sur la route, ils devraient me renverser. »

Après avoir entendu le complot présumé de sa femme visant à le faire tuer, il a déclaré qu’il avait, avec le membre du gang, déposé une plainte au poste de police de Debiso.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page