Coronavirus

Inde/Covid-19: la femme la plus petite au monde se lance dans la lutte

Jyoti Amge, la femme la plus petite au monde, d’origine indienne, âgée de 26 ans, a arpenté les rues de Nagpur, une ville au centre de l’Inde, pour encourager les gens à rester chez eux.

La police s’est associée à cette initiative pour expliquer aux habitants l’importance du confinement en pleine pandémie.

Publicité

Jyoti est apparue à plusieurs endroits de Nagpur, notamment dans l’Etat du Maharashtra, pour demander aux Indiens de se laver les mains, de porter un masque et des gants quand ils quittent leur maison.

« Nos policiers, nos soignants, nos militaires sont sur la ligne de front, ils combattent le virus et sauvent des vies. Je veux, bien que je sois petite, contribuer à mon niveau« , a déclaré à l’AFP la jeune femme.

« Je demande aux personnes de pratiquer la distanciation sociale, de rester chez eux, afin de briser la chaîne de transmission du virus« , a-t-elle ajouté.

Jyoti Amge est atteinte d’une forme de nanisme appelée achondroplasie. Après avoir obtenu son titre de femme la plus petite au Monde selon le livre Guinness des Records en 2011, elle travaille à la télévision, à la fois en Inde et aux Etats-Unis.

Le confinement a été décrété fin mars dans tout le pays. Les habitants n’ont le droit de quitter leur domicile que pour des sorties indispensables comme les achats de provisions ou les médicaments.

Le deuxième pays le plus peuplé au monde avec 1,3 milliard d’habitants a recensé plus de 9.300 cas de coronavirus dont 324 morts. Ces chiffres sont vraisemblablement sous-estimés en raison de la faiblesse du dépistage.

Crédit photo: msn

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page