Sport

Départ de la sélection de Mesut Özil: Manuel Neuer tacle son coéquipier

Non, Mesut Özil n’a pas été victime de racisme au sein de la Mannschaft, estime Manuel Neuer dans les colonnes de la presse allemande. Le portier du Bayern souhaitant désormais en sélection « des joueurs qui sont vraiment fiers de jouer pour l’équipe nationale ».

Il y a peu, Mesut Özil jetait un pavé dans la mare, assurant ne plus vouloir porter le maillot de la Mannschaft en réponse à un racisme prégnant au sein même de la Fédération allemande de football. Pointé du doigt avant la Coupe du monde 2018 pour avoir pris la pose avec le controversé président turc Recep Erdogan, le joueur d’Arsenal n’a pas été épargné par la critique, alors que les champions du monde 2014 ont perdu leur titre en Russie dès la phase de poules. Parfait bouc-émissaire d’un fiasco collectif.

Publicité

Aujourd’hui pourtant, Manuel Neuer, le dernier rempart de la Mannschaft et du Bayern, ne trouve pas de circonstances atténuantes à son compatriote. « On a beaucoup parlé et on a beaucoup écrit sur cette histoire. C’est évidemment un sujet qui a été très pénible pour ceux qui ont tout lu, souffle l’intéressé cité par Kicker. C’est une décision individuelle, qui appartient à chacun, et chacun cherche ses propres raisons… Mesut a trouvé les siennes. »

Le racisme, aux yeux de Neuer, serait donc un simple prétexte pour un Özil qui n’en a « absolument pas été victime » dans les rangs de la sélection allemande. « Nous avons toujours cherché à intégrer tous les joueurs et avons tout fait pour qu’ils jouent avec un bon état esprit« , clame le capitaine de la Mannschaft. Et de conclure, définitif et dans une ultime pique à l’encontre de son ancien coéquipier: « Nous acceptons la décision de Mesut. Nous devons désormais avoir des joueurs qui sont vraiment fiers de jouer pour l’équipe nationale, et qui donnent tout pour leur pays afin de retrouver la voie du succès. »

Publicité 2

Avec Football

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

3 commentaires

  1. Toujours Dans Le Même Ordre D’idée  » Vaut Mieux Un Morceau De Pain Sec Avec La Paix Qu’une Maison Pleine Des Viandes Avec Les Querelles. Je Pose Ma signature En Souténant La Décision De Mesut Ozil.

  2. La verité est plus simple,vivons en optimiste pour nous faire tromper que de de vivre en perssimiste pour la seule satisfation d’avoir eu raison.oui les blancs sont malades.

  3. Voilà un petit fils d’Adolphe Hilter qu’est Manuel Neuer qui a aussi hérité de la haine de son aïeux à l’encontre des autres nations. Metsut savait qu’il n’était pas allemand et cela ne l’empêche en aucun cas de prendre la photo avec le Président de son pays d’origine Turquie qui est Erdogan. Moi,je ne comprends pas les européens dans leurs actes. Donc Özil n’est-il plus libre de faire de photos avec qui il veut en tant que star ? Celui qui est censé le défendre en tant que coéquipier l’éloigne plus de la mannschaft. En général, les blancs sont ingrats. Ils ne méritent pas d’être aidés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page