Fraude sur l’âge: la Guinée lourdement sanctionnée. La fédération se défend

0
La sélection U17 de la Guinée pourrait ne pas participer à la prochaine coupe du monde dans sa catégorie. Le pays y a été exclu en raison de fraudes présumées sur l’âge de deux joueurs. Une sanction suivie de plusieurs autres contre lesquelles la Féguifoot a fait appel.

La prochaine coupe du monde de football des moins de 17 ans se tiendra du 5 au 27 octobre 2019 au Brésil. Si le Nigeria, le Cameroun, et l’Angola sont assurés de prendre part à la compétition, ce n’est pas le cas pour la Guinée. Elle voit sa participation hypothéquée après la lourde sanction qu’elle a écopée de l’instance dirigeante du football Africain, la CAF.

En effet, la fédération Guinéenne de football est accusée d’avoir falsifié l’âge de deux joueurs lors de la récente coupe d’Afrique des jeunes de moins de 17 ans qui a eu lieu en Tanzanie. Le Sénégal qui a porté la requête devant la CAF semble avoir eu gain de cause.

Publicité

Les résultats de la Guinée lors de la Can sont annulés, et l’équipe est exclue de la prochaine coupe du monde de la catégorie, et des deux prochaines éditions de la Can U17. Les Guinéens se sont vus infliger une amende de 100.000 dollars US dont 50.000 dollars en sursis pendant 4 ans. Ils devront aussi rendre les médailles de finalistes malheureux dans les 21 prochains jours au risque de se voir encore payer une amende de 20.000 dollars. Autre décision, le Sénégal ira au mondial en lieu et place de la Guinée. Quant aux deux Guinéens mis en cause, ils sont interdits d’exercer toute activité liée au football pendant deux ans.

Retour sur les faits

Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Kéita ont participé à la Can U17 avec des passeports où ils sont nés en 2002. D’après les enquêtes de la Caf, ces deux joueurs ont participé à un tournoi des moins de 16 ans au Japon, où ils avaient présenté des passeports qui indiquaient 2001 comme l’année de leurs naissances. Pour la faîtière du football continental, il y a bien eu fraude su l’âge de ces joueurs lors de la Can.

La FeGuifoot botte en touche

Publicité


Selon la Féguifoot, dans des propos relayés par RFI, « Cette décision est manifestement erronée », ajoutant que la CAF l’a prise en tenant compte des éléments autres que ceux dont elle-même dispose. La fédération guinéenne a donc fait appel, et se dit « extrêmement sereine quant au rétablissement, dans les plus brefs délais, de la vérité des faits et des résultats sportifs », écrit RFI

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X