À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Gbagbo, Soro / Les révélations d’Adjoumani sur le rejet de leurs candidatures

Le Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani est revenu sur les circonstances du rejet des candidatures du président Laurent Gbagbo et du Premier Ministre Guillaume Soro, dans sa réponse au journaliste Yves Thréard du Figaro.

Le RHDP le sait. L’élection controversée d’Alassane Ouattara, souffrira indéniablement d’une sorte d’illégitimité. Pour la simple raison que les candidats qui devaient donner du piment à cette élection ont été recalés ou n’y sont plus allés pour des raisons connues désormais de tous.

Publicité

Aussi, dans sa réponse au journaliste français de Le Figaro, le Ministre ivoirien de l’Agriculture, Kobenan Kouassi Adjoumani a-t-il cru bon d’expliquer pourquoi certains candidats, notamment Laurent Gbagbo et Guillaume Soro, n’ont pas figuré sur le starting-block, le 31 octobre.

« Laurent Gbagbo et Guillaume Soro étaient clairement inéligibles. Leurs dossiers étaient incomplets », a révélé Adjoumani. Parlant de l’ex-président Laurent Gbagbo, Adjoumani a déclaré que « Le premier cité, en plus d’être visé par une procédure à la Cour Pénale Internationale, n’avait même pas signé sa déclaration de candidature« .

Quant à Guillaume Soro, le ministre Adjoumani a fait savoir qu’il « était sous le coup d’une condamnation pour 20 ans d’emprisonnement et visé par un mandat d’arrêt international suite à une tentative de coup d’Etat ».

Sur ce, Adjoumani a conclu que « le Président Alassane Ouattara n’a pas empêché ses adversaires de briguer la magistrature suprême ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page