AfriqueGhana

Ghana: un Chinois échappe à un lynchage après avoir tiré sur un garçon de 8 ans

Un Chinois a été sauvé d’un lynchage par des habitants de Kwahu Apradang dans la région de l’est du Ghana après qu’il aurait tiré sur un garçon de huit ans.

L’incident se serait produit le mercredi 12 janvier, alors que la victime Kwasi Mireku, jouait avec ses amis. Le suspect n’a été identifié que comme « Soldier ».

Racontant l’incident à Adom News, la mère de la victime, Sarah Pedikan, a déclaré qu’elle travaillait dans son jardin lorsqu’elle a entendu le coup de feu et a demandé aux enfants de quitter les lieux. Peu de temps après, des amis de Kwasi se sont précipités pour annoncer que Kwasi avait reçu une balle. 

«J’ai demandé à mon fils ce qui s’était passé, et il m’a dit qu’il allait chercher de l’eau dans la chambre, mais quand j’ai confronté le Chinois, il a dit que mon fils allait plutôt dans sa chambre», a-t-elle raconté.  

Cependant, des habitants en colère pensent qu’il l’a fait exprès, ajoutant que ce n’est pas la première fois que des ressortissants chinois de la région attaquent des habitants.

L’intervention opportune du commandement de la police divisionnaire de Nkwakaw a évité au suspect d’être lynché alors que les habitants assiégeaient sa maison au milieu des menaces d’y mettre le feu. Les habitants ont menacé de représailles si un tel incident se reproduisait. 

LIRE AUSSI: Zimbabwe: un chinois viole une domestique après avoir promis de l’emmener en Chine

Le commandant divisionnaire ACP Kofi Adu a exhorté les habitants à rester calmes alors qu’une enquête est lancée sur cette affaire.

Kwasi, qui est également dans un état critique, suit actuellement un traitement à l’hôpital public de Nkawkaw.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page