À la UneGhanaSanté

Ghana/ Le parlement fermé, des députés atteints de Covid-19

Les députés ghanéens sont en congés forcés pour trois semaines. Pour cause, le parlement a fermé ses portes depuis le mardi 9 février après la découverte de plus d’une centaine de cas de Covid-19 parmi eux et le personnel.

Publicité

« J’ai décidé, en consultation avec les responsables politiques, que la session de l’Assemblée serait ajournée pendant trois semaines« , a annoncé le président, Alban Bagbin, qui dit avoir pris cette décision pour lancer « la désinfection et l’assainissement des locaux ».

Cette décision a été prise en urgence parce qu’au moins 17 parlementaires et 151 membres du personnel de l’assemblée nationale ont été testés positifs au nouveau coronavirus. La semaine dernière, la découverte de premiers cas par dizaines avait déjà obligé les parlementaires à réduire leurs réunions à deux sessions par semaine.

Avec officiellement 73 003 cas de Covid-19, dont 482 décès, le Ghana est l’un des pays ouest-africains le plus touché. La nouvelle variante du coronavirus est venue tout compliquer dans un pays dont les frontières maritimes et terrestres sont fermées.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page