Divers

People: Une guerre déclenchée entre Maître Gims et le label Wati B

C’est une guerre sans merci que se livre désormais Maître Gims et son ancien label Wati B. Les deux hommes (Dawala fondateur du label et Maitre Gims) ont même porté leur affaire en justice. Une audience déterminante s’est déroulée il y a quelques jours.
En effet, tout est parti du succès de Maître Gims après la sortie et le succès de Sexion d’Assaut. Le chanteur avait alors pris la décision d’évoluer en solo avec autant de réussite. Alors qu’il se prépare pour repartir en tournée en mars 2019,  Maître Gims a été contraint de faire escale au conseil des prud’hommes de Paris. L’artiste originaire du Congo se voit réclamer des millions d’euros par son ancien label, Wati B.
People: Une guerre déclenchée entre Maître Gims et le label Wati B

Il faut dire que c’est Wati B qui a propulsé Sexion d’Assaut au sommet et publié les deux premiers albums solos de Maître Gims, Subliminal (2013) et Mon cœur avait raison (2015). Comme le résume L’express Entreprise, “Maître Gims et Dawala s’affrontent sur la nature du contrant qui les a liés. Était-ce un contrat de travail ?“.

Dawala accuse notamment l’interprète de Bella d’avoir détourné des millions d’euros pour ses besoins personnels. Maître Gims répond qu’il était employé par Wati B à l’époque et qu’il ne s’agit en aucun cas d’un abus de bien social.

Publicité

Une plainte qui a été déposée à cet effet. Aux conseil des prud’hommes, Maître Gims reconnait qu’il était bien un employé du label. Son avocate parle des “ 4 millions de préjudice” que lui réclame Wati B. Mais cette somme  serait devenue “presque 13 millions d’euros” aujourd’hui.

Face au procureur qui voulait renvoyer le litige entre les deux hommes devant le tribunal de grande instance,  le conseil des prud’hommes se dit compétent pour trancher. “Maître Gims a gagné la première manche, écrit L’Express.  Wati B devrait déposer un recours.

Si la décision du conseil n’est pas cassée, c’est bien le code du travail qui départagera les anciens complices.

Un problème d’autant plus épineux qu’il empêche la sortie du troisième album de Sexion d’Assaut (après Subliminal en 2013 et Mon Coeur avait Raison en 2015), prévu, évidemment, sur Wati B. L’album serait prêt, d’après Maître Gims, mais le conflit qui dure avec le label le retarde, depuis fin 2017.

Publicité 2


 

Crédit photo: Mce

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer