Guinée
A la Une

Guinée : une délégation de la Cedeao refoulée? Le gouvernement guinéen réagit!

A en croire la nouvelle affaire,le patron de la Guinée est plus qu’engagé à réaliser son rustique dessein. Y arrivera-t-il ? Peut-être! Même si pour le faire il lui faut piétiner tous les grands amis… ses homologues présidents de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) ne font pas exception à la règle.

Alpha Condé ne finira pas de pousser les limites de son engagement à donner jour au projet ambitieux qu’il a de briguer un troisième mandat. Une délégation sous-régionale de la CEDEAO qui devait se rendre à Conakry pour une mission de haut niveau aurait été refoulée par le président.

Publicité

Selon la RFI, Alpha Condé n’aurait pas voulu recevoir la délégation chargée de “la mission de haut niveau” qui aurait dû regrouper quatre présidents: le Nigérian Mahamadu Buhari, le Ghanéen Nana Akufu Ado, le Burkinabé Rock Marc Christian Kaboré et le Nigérien et dirigeant en exercice de l’institution régionale, Mahamadu Ussufou.

L’information livrée par la RFI risquerait qui, si elle s’avérait de marquer un tournant décisif au dossier guinéen. Cependant un démenti a été apporté par le Directeur de protocole à la présidence de la République guinéenne, Mamady Sinkoun Kaba.

En réponse à la radio française, Mamady Sinkoun Kaba a expliqué au micro du média guinéen Espace FM, que l’affaire serait une histoire érronée. Et donc qui n’a aucun rapport avec les événements actuels de la Guinée.

« Il nous a été dit que le président du Ghana viendrait alors que ce dernier n’est pas au courant. Il se trouve actuellement en visite officielle en Norvège. Ensuite, il partira en Grande-Bretagne et enfin il a une visite d’État en Sierra-Leone, il ne rentre dans son pays que le 4 mars. Ensuite, on nous parle du président Rock Marc Kristian Kaboré qui n’est au courant de rien»

« À aucun moment nous n’avons eu d’écrit parce que ça serait passé par le service du protocole. Nous n’avons reçu d’écrit de la CEDEAO ou de qui que ce soit annonçant une mission de la CEDEAO de chefs d’État devant venir », a t-il déclaré.

Publicité 2

Il faut par ailleurs noter que, le président Nigérian Muhammadu Buhari, est lui,  attendu ce vendredi 28  février 2020, à Conakry, dans le cadre d’une visite d’Etat.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer