Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: Le PDCI refuse toute idée de fusion avec le RDR. Bédié sera-t-il candidat en 2020?

En Côte d’Ivoire, les préparatifs des présidentielles de 2020 laissent échapper quelques craintes de tensions entre le PDCI (Parti Démocratique de Côte d’Ivoire) de l’ex-Président Henri Konan Bédié et le RDR (Rassemblement des Républicains) de l’actuel Président Alassane Ouattara. Si les deux partis membres fondateurs du RHDP (Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix), ont filé le parfait amour autrefois jusqu’à s’associer pour faire tomber l’ex-Président Laurent Gbagbo aux élections de 2010 et accorder un second mandant au Président Alassane Ouattara à travers l’appel de Daoukro, aujourd’hui il faut reconnaitre que l’heure est aux divergences.

La question de 2020 semble diviser les deux partis alliés. Alors que le RDR, a l’orée des présidentielles de 2020, prône l’unification des deux partis, le PDCI lui songe à une alternance avant toute chose. Hier samedi 10 mars, les couleurs ont été annoncées par le PDCI à Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne.

Publicité

Lors d’une cérémonie organisée en l’honneur de l’ancien président Bédié, le porte-parole du vieux parti, Jean Louis Bollon, a fait entendre à l’assemblée que le parti houphouétiste ne s’alliera pas au RDR d’Alassane Ouattara dans le cadre de la présidentielle de 2020.

« Si parti unifié il doit y avoir, ce sera après l’alternance. Nous attendons de nos partenaires qu’ils nous soutiennent en 2020, comme nous avons su les soutenir en 2010 et en 2015. », a lâché le porte-parole du PDCI avant de poursuivre sur la question de la dénomination du possible parti unifié. Monsieur Billon s’est voulu tout aussi catégorique : « on n’a jamais vu un enfant demander au père de prendre le nom de l’enfant. Le PDCI est le parti père, que les enfants rejoignent le PDCI. (…) Le PDCI conservera son nom. »

Au cours de cette cérémonie, de vieux slogans de l‘ère houphouétiste tels que ” artisan de la paix”, ou encore “homme d’action discret mais efficace” étaient adressés à Konan Bédié qui il faut le préciser était absent.

Une motion de soutien a aussi été signée par les barons du parti à l’issue de la cérémonie d’hommage. Les cadres du PDCI demandent à leur mentor Bédié de se rendre « disponible aux sollicitations des Ivoiriens pour gouverner la Côte d’Ivoire ». L’on est tenté de se poser la question de savoir si Henri Konan Bédié serait lui même candidat aux prochaines élections de 2020?

Publicité 2


Parmi les grosses têtes présentes on peut citer l’ex-Premier ministre Charles Konan Banny et le secrétaire exécutif du PDCI, Maurice Kakou Guikahué.

La réaction du RDR de monsieur Ouattara se fait pour l’instant attendre. Et bien sûr, nous y reviendrons…

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer