AfriqueCulture & Loisirs
A la Une

Histoire: voici d’où provenait la majorité des esclaves africains

La traite des esclaves reste une page sombre dans l’histoire de l’humanité. Plus de 2 siècles après son abolition en Angleterre, de nombreuses questions restent encore sans réponses. L’une d’entre elles est la provenance des esclaves.

S’il est vrai que les esclaves provenaient tous d’Afrique, très peu d’informations circulent sur les pays ou les parties du continent qui fournissaient la majorité des hommes. Le site histoire.ci croit en savoir davantage.

Publicité

Selon cette source, près de la moitié des Africains arrivés aux États-Unis, et dans d’autres contrées outre Atlantique provenaient de deux régions: la Sénégambie, et la partie occidentale d’Afrique centrale, citant des recherches approfondies de chercheurs.

La Sénégambie désignait la région aux alentours des fleuves Sénégal et Gambie, avec des pays comme le Sénégal, la Gambie, la Guinée Bissau et le Mali. Quant à la deuxième région, elle comprend la zone couverte par la République démocratique du Congo, l’Angola, le Congo, le Cameroun et le Gabon. Ces deux parties du continent ont fourni près de la moitié des esclaves aux Etats unis dont le nombre total est évalué à 388.000 personnes.

Outre ces deux régions, deux autres ont été également très sollicitées à l’époque, la Côte d’or, ou Côte des esclaves, comprenant le Ghana et la Côte d’Ivoire, et d’autres voisins, et la Baie du Biaffra, Nigeria et Cameroun.

En somme, ces régions ont fourni la plupart du contingent à l’Amérique et aux Caraïbes, estimé à 12,5 millions d’esclaves.

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer