À la UneCôte d'IvoirePolitique

Hommage à Hamed Bakayoko: Ouattara ne veut pas voir les journalistes au palais présidentiel

La presse nationale n’entrera pas dans le palais présidentiel le mercredi 17 mars pour suivre la cérémonie d’hommage au Premier Ministre Hamed Bakayoko. C’est un énième pied de nez que le régime fait à la presse ivoirienne.

Publicité

L’information était trop grossière pour qu’elle figure sur l’agenda officiel du chef de l’Etat. On a donc pris soin de ne pas la mentionner. Derrière, des messages ont été envoyés aux journalistes. Pour leur signifier que leur présence n’était pas souhaitée au palais présidentiel. Et cela en pleine nuit.

Les journalistes se sont chargés eux-mêmes d’en faire la diffusion pour éviter tout désagrément à leurs collègues qui n’auraient pas reçu l’information. Ceux-ci avaient pris toutes les dispositions pour couvrir ce moment unique.

Mais la Présidence en a décidé autrement. Elle dit que les journalistes n’entreront pas au Palais présidentiel, sans leur donner la raison de ce changement de disposition. Pire, la Présidence renvoie les journalistes à suivre la télévision nationale pour avoir des informations sur la cérémonie qui aura lieu le mercredi 17 mars.

Cela constitue une entrave à la liberté de presse et cela doit être dénoncé par les journalistes ivoiriens. De tout bord politique. En effet, ce n’est pas à la présidence de choisir pour toute la presse le moyen de suivre une cérémonie officielle, en privilégiant un média d’Etat au détriment des autres qui ont des contraintes plus importantes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page