Société

Kenya : Il vi*le une dame de 94 ans et écope d’une lourde peine (vidéo)

Paul Mbiu Gacheru, âgé de 30 ans a été condamné à 30 ans de prison après avoir été reconnu coupable de vi*l. L’incident a eu lieu en novembre 2015 mais le verdict n’a été prononcé que vendredi 25 août, par un tribunal à Nakuru au Kenya.

Le magistrat principal, Judicaster Nthuku, cité par «The Standard» a déclaré que les preuves produites au tribunal ont prouvé sans aucun doute possible que Gacheru était coupable. Six témoins sont passés à la barre lors du procès. Mme Nthuku a statué que l’accusé n’a pas montré de sympathie pour sa victime malgré son âge avancée.

Publicité

Les témoins ont déclaré que Gacheru était entré dans la maison de la victime, Rigogo Farm à Solai par infraction vers 23 heures et l’a harcelée avant de la vi*ler. Ses cris ont attiré l’attention des voisins qui se sont précipités vers la maison. Un des témoins a déclaré qu’ils ont dû forcer la porte qui était fermée à l’intérieur. L’accusé est alors sorti de la maison avec son pantalon défait. A l’intérieur de la maison se trouvait la vieille dame allongée au sol.

L’accusé l’aurait violé à plusieurs reprises avant que les voisins ne viennent à sa rescousse. Elle n’a pas été appelée à témoigner car, un rapport psychiatrique présenté à la cour indiquait qu’elle souffrait de démence et de perte de mémoire.

Comme preuve remis à la cour, un rapport médical démontrant qu’elle avait subie des bleus sur sa partie intime. Malgré toutes les preuves qui l’inculpaient, ce dernier a nié les accusations, affirmant que ses voisins étaient jaloux de lui. «Je ne l’ai pas vi*lé. Mes voisins, par jalousie ont menti parce que j’ai l’habitude de lui venir en aide avec des tâches quotidiennes», a déclaré Gacheru.

Le tribunal a rejeté sa défense, le qualifiant de fausse et peu convaincante. Dépassé par cette incident, la magistrate a déclaré qu’elle ne comprend pas comment un jeune homme de cet âge peut choisir de s’en prendre à une vielle femme faible, sans défense. Le tribunal a également statué que l’accusé était une menace pour la société.

Publicité 2


Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer