Afrique

Guinée: horrible traitement des migrants lors de leur Expulsion de l’Algérie

Ce qui se passe ces dernières semaines concernant le  traitement des migrants dans les villes algériennes va de tout commentaire. On avait jamais vu une atrocité et des actes hautement inhumains infligés aux hommes. Face à la gravité des faits, l’on est tenté de se demander si les autorités de l’Algérie prennent en compte et appliquent le respect des droits de l’homme.

A en croire nos confrères de Koaci, les migrants en général et particulièrement les Guinéens qui ont été expulsés il y a quelques heures, ont été traités comme des  animaux. Enfermés comme des vulgaires objets dans un mini-conteneur, les migrants guinéens ont été expulsés de l’Algérie. Pendant cette opération, certains certains d’entre eux  s’en sont  tirés avec de graves blessures sur le crâne, au dos, au niveau des mains et  aux pieds. D’autres ont trouvé la mort comme l’indique notre source.

Publicité

C’est lors de leur arrivée à Conakry en passant par le Mali que ces derniers ont expliqué qu’ils avaient été arrêtés  par les forces de sécurité et enfermés dans un conteneur puis expulsé par force dans des conditions inhumaines.

“Nous avons été maltraités en Algérie”, a déclaré un de leur porte-parole, Aboubacar Sylla. « Nous avons été ramassés comme des poulets dans nos lieux de travail ou dans notre sommeil, embarqués manu militari pour une destination dans le Sud algérien avant d’être enfermés dans des mini-conteneurs où tout le monde étouffait dans une chaleur avoisinant les 45° la journée » , a t-il confié.

Publicité 2


Il faut dire que la répression et la chasse aux migrants est particulièrement violente et sanglante en cette veille de fin d’année. L’on se souvient que la semaine dernière, ce sont les Maliens qui avaient subi le même traitement. La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) a pour sa part dénoncé ces vagues d’arrestations.

Dans un communiqué publié sur son site Internet, cette organisation a accusé les autorités algériennes de “bafouer” les normes internationales relatives aux droits des réfugies, demandeurs d’asiles et de migrants.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Ce sont des inconscients dictateurs africains (guinéens) qui sont les vrais responsables des souffrances de leurs compatriotes qui sont obligés de quitter leurs propres pays pour chercher la vie zilleurs.

  2. Il n’existe aucun racisme en Algérie,qui est une ville Africaine, et dont une partie de sa population est noir….ce n’est pas là le problème, le problème c’est que l’Algérie n’est pas responsable des problèmes dans ces pays, qu’elle aide de différentes manières…. mais le responsable c’est l’État français Il volent leurs richesses avec l’aide des Dictateurs qu’il a placer a la tête de leurs pays…. l’Algerie aussi a ses problèmes, et ne peut supporter les centaines de milliers de sub- saharien ……il faut que ces populations d’Afrique de battent dans leurs pays…ou réclament des comptes a la France et non pas a l’Algérie…. qui fait son devoir avec eux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer