Afrique
A la Une

Hôtel à 100 millions de dollars, jet privé à 38 millions de dollars: Teodorin Obiang dans de sales draps

Le Royaume-Uni a sanctionné Teodorin Obiang Mangue, vice-président de la Guinée équatoriale et fils du président Teodoro Obiang Nguema pour avoir détourné des millions de dollars dépensés dans des résidences de luxe, des jets privés et un gant de 275 000 dollars porté par Michael Jackson.

Dominic Raab, le ministre britannique des affaires étrangères, a déclaré que Teodorin Obiang Mangue avait participé à « des accords contractuels corrompus et à la sollicitation de pots-de-vin, afin de financer un style de vie somptueux incompatible avec son salaire en tant que membre du gouvernement. »

Publicité

Selon les autorités britanniques, il a acheté un hôtel particulier de 100 millions de dollars à Paris, un jet privé de 38 millions de dollars, un yacht de luxe et des dizaines de véhicules de luxe, dont des Ferrari, des Bentley et des Aston Martin. Il a également acheté « une collection de souvenirs de Michael Jackson, dont un gant recouvert de cristal de 275 000 dollars que le musicien portait à l’époque. »

Lire aussi: Teodoro Obiang Nguema : voici ce que la Suisse fera avec l’argent récolté de la vente de ses voitures

Le Royaume-Uni a déclaré que ses sanctions à l’encontre d’Obiang comprennent le gel des avoirs et des interdictions d’entrée au Royaume-Uni

Ce n’est pas la première fois que des gouvernements étrangers sanctionnent M. Obiang. En 2017, il a été reconnu coupable de corruption par un tribunal français et condamné à trois ans de prison avec sursis pour détournement de fonds publics et de blanchiment d’argent.

Lire aussi: Biens Mal acquis: Téodorin Obiang jugé à Paris ce lundi

En 2018, la police brésilienne a saisi des millions de dollars en espèces, dont un ensemble de montres de luxe appartenant à Teodorin Obiang Mangue.

Lire aussi: Brésil/ Teodorin Obiang : 16 millions de dollars saisis dans les bagages d’une délégation l’accompagnant

Publicité 2

La Guinée Equatoriale s’est enrichie au cours des dernières décennies grâce à l’exploitation de ses réserves de pétrole, mais plus de 76% de sa population vit dans la pauvreté, selon la Banque mondiale.

Crédit photo : mondafrique

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page