Côte d'Ivoire

Inspiration: Un jeune ivoirien invente une machine à écabosser le cacao

La Côte d’Ivoire occupe depuis belle lurette, la première place dans le classement des producteurs mondiaux de cacao.  Ce prestigieux rang, a longtemps conforté le célèbre terme ivoirien: « Le succès de ce pays repose sur l’Agriculture ». 
Malheureusement la pratique de la culture du Cacao à l’instar des autres filières agricoles du pays, reste encore rudimentaire. Les paysans n’ont d’autres choix que de procéder de façon artisanale. La culture du cacao n’est pas chose aisée. Après la récolte, il faut passer à l’écabossage et ensuite laisser fermenter et sécher les fèves avant de pouvoir les commercialiser ou les transformer localement pour une consommation domestique.
L’étape de l’écabossage, nécessitant un effort physique endurant afin de pouvoir traiter plusieurs milliers de cabosses manuellement, demeure la plus difficile. Face à cela Eric N’GUETTA, un jeune inventeur a mis sur pied un engin capable de réaliser la phase d’écabossage pour soulager les braves paysans.

Publicité

Son invention il l’a nommé AMA 12, et l’a présentée lors de la 28e Réunion de Partenariat de la World Cocoa Fondation (WCF) tenue à Abidjan du 26 au 28 Octobre 2016.
AMA 12 est une machine qui fait l’écabossage du cacao, elle a une capacité de traitement de 400Kg de cacao par heure, soit environ 4000 cabosses par heure ce qui représente environ 3 tonnes de cacao frais par jour.
Elle consomme en moyenne 1,8L de gazoil par heure et nécessite seulement trois personnes pour son utilisation.

Suivez la démonstration dans la vidéo ci-dessous

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page