Israël: Les migrants africains sont pires que les terroristes, selon le Premier ministre

1

Le Premier ministre d’Israël Benjamin Netanyahu a déclaré mardi qu’une barrière électronique le long de la frontière israélo-égyptienne avait sauvé l’Etat juif des attaques extrémistes ou selon lui d’un autre phénomène bien pire – une vague de migrants africains.

Si ce n’était pas à cause de la barrière, nous serions confrontés … aux attaques sévères des terroristes du Sinaï, et quelque chose de bien pire, un flot de migrants illégaux d’Afrique”, a déclaré le bureau de Netanyahu lors d’une conférence de développement à Dimona dans le désert d’Israël.

Publicité

Le ministère de l’Intérieur indique qu’il y a actuellement environ 42 000 migrants africains en Israël, principalement du Soudan et de l’Érythrée, et le gouvernement a ordonné que des milliers d’entre eux rentrent ou feront face à une peine d’emprisonnement illimitée.
Ils ont commencé à se glisser illégalement en Israël en 2007 à travers ce qui était alors une frontière poreuse avec la région du Sinaï en Egypte.

La frontière avec le désert israélien du Néguev a depuis été équipée d’une clôture hi-tech de 200 kilomètres et l’afflux s’est arrêté.
Netanyahu a déclaré qu’une vague d’immigration non-juive menacerait Israël.
Nous parlons d’un Etat juif et démocratique, mais comment pourrions-nous assurer un Etat juif et démocratique avec 50 000 puis 100 000 et 150 000 migrants par an”, a déclaré Netanyahu.
Après un million, 1,5 million, nous ferions mieux de fermer boutique”, a-t-il ajouté. “Nous n’avons pas fermé, nous avons construit une clôture.”

Aujourd’hui, le mont Sinaï est un champ de bataille entre l’armée égyptienne et les extrémistes de Daech.
L’armée a lancé une campagne le 9 février après que le président égyptien Abdel Fattah El-Sisi, qui est candidat aux élections ce mois-ci pour un second mandat, lui a donné un délai de trois mois pour écraser Daesh dans le Sinaï.
Sissi a lancé son ultimatum en novembre après que des hommes armés présumés de Daech aient tué plus de 300 fidèles dans une mosquée du Sinaï associée à des musulmans soufis.

 

Crédit photo: kokolevel’s blog

Publicité


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Avatar

    Nous les africains, nous ne sommes pas comme lui. Il n’a pas cherché à résoudre ses problèmes de corruption avec son pays. Il n’est pas responsable de ce qu’il dit. C’est pas être responsable ça

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X