DiversSociété
A la Une

Israël/Covid-19: un fœtus meurt dans l’utérus de sa mère infectée

Une maman qui a été admise à l’hôpital après avoir contracté le coronavirus a souffert d’une mortinaissance. Les médecins ont découvert que le fœtus mort avait également été testé positif au virus.

La mère israélienne a souffert d’une mortinaissance après avoir été admise à l’hôpital avec la maladie mortelle. Des analyses ont par la suite révélé que le fœtus avait également contracté le coronavirus. En outre, le média Times Of Israel a fait savoir que l’hôpital n’a pas clairement indiqué que la mort du fœtus était due au virus.

Publicité

Il s’agit du premier incident connu du genre en Israël et rare dans le monde, a déclaré le ministère de la Santé du pays.

La tragédie fait suite à un autre cas similaire dans le pays la semaine précédente. On a découvert qu’une femme de 29 ans était porteuse du virus après avoir subi une mortinaissance au cours de la 25e semaine de sa grossesse. Les médecins de l’hôpital Assuta à Ashdod ont déclaré que la mortinaissance est survenue suite à l’infection à coronavirus, rapporte The Mirror.

«Le fœtus a été infecté par le placenta et avec un très haut degré de certitude, [on peut dire] est décédé des suites du coronavirus», a déclaré le Dr Tal Brosh, chef du département des maladies infectieuses de l’hôpital au site d’information Ynet.

Le directeur de la maternité de l’hôpital, le Dr Yossi Tobin, a ajouté que parce que le fœtus était infecté dans l’utérus, c’était probablement le virus qui avait causé sa mort.

Publicité 2

Le ministère israélien de la Santé a conseillé aux femmes enceintes de se faire vacciner contre le coronavirus après un certain nombre de cas inquiétants. Les médias israéliens ont rapporté qu’un certain nombre de femmes enceintes étaient tombées gravement malades du coronavirus. Certaines ont dû accoucher prématurément par césarienne après que les médecins ont jugé leur infection potentiellement mortelle pour les mères et leurs enfants à naître.

L’année dernière, Hawa Adan, 31 ans, portait un fœtus mort dans son ventre depuis 13 ans. La jeune femme avait été dans de nombreux hôpitaux de son pays sans jamais obtenir de diagnostic correct.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page