Culture & LoisirsMusiquePeople

« j’ai frôlé la mort » l’artiste Mokobé revient après une longue période de maladie

Le rappeur français est de retour après plusieurs semaines de silence. Mokobe revient en effet d’une grave maladie. Peu après sa sortie de l’hôpital, le chanteur a révélé à sa communauté les raisons de son absence durant toutes ces semaines. Dans son adresse, il revient également sur ce séjour qui s’est avéré très apeurant pour lui dans un lit d’hôpital.

Vous aurez certainement remarqué le silence musical mais aussi sur les réseaux sociaux du rappeur. Depuis plusieurs semaines en effet, Mokobe ne donnait plus de nouvelles à sa communauté. Presque trois mois durant, l’artiste ne relayait absolument rien sur ses réseaux. Alors que la patience devenait insoutenable, Mokobé refait surface.

Il s’agissait en effet d’un sombre trimestre passé à lutter contre la maladie. Mokobé a fait savoir à ses fans qu’il était alité durant tout ce temps.  » En voyage à Abidjan en janvier, j’ai été mis à terre par un neuro palu, un palu très sévère qui a attaqué tout mon corps et mon cerveau… car je pensais à tort que le Palu ne s’intéresserait pas à moi , mais pourtant… il m’a bien eu, j ai été hospitalisé 10 jours à Abidjan ou j’étais complètement inconscient puis rapatrié d’urgence en avion médicalisé à Paris à l’hôpital Necker » a dans un premier temps expliqué Mokobé

Puis de relater la suite de l’histoire « mais en plein vol ils ont dû m’intuber et je me suis retrouvé dans le Coma Dieu merci grâce aux prières et soutien de ma famille, mes parents, mes frères et sœurs, entourage, ami(es cousins cousines, j ai repris conscience et j’ai été magnifiquement soigné. J’en profite pour remercier toute l’équipe réa et l’équipe des soins intensifs qui ont assuré…  » a poursuivi le chanteur dans sa publication sur Facebook.


Il a terminé en exhortant les uns et les autres à plus de vigilance et les risques du Paludisme. « Les amis, ne croyez pas que le Palu ne touche que les touristes ou les locaux le moustique ne choisit pas qui il pique et ça peut vite tourner au drame, donc svp svp prenez vos médicaments c’est important. Le Palu est la première cause de mortalité en Afrique. La malarone ou l’artemisia( plantes) sont des préventifs très efficaces je ne partirais plus sans quoiqu’il arrive car j’ai frôlé la mort a cause de ça » conclut-il.

Une apparition qui a carrément fait glousser de bonheur les fans de l’artiste. Ils lui souhaitaient la bienvenue en espérant le retrouver assez vite dans les studios pour de nouvelles œuvres musicales.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page