Divers

Japon : un homme dépense 15 000 dollars pour ressembler à un chien (vidéo)

Un Japonais affirme avoir réalisé son rêve de devenir un animal à quatre pattes après avoir dépensé 15 000 dollars pour un costume de chien.

Toko-san a payé une agence, Zeppet, qui a passé 40 jours à fabriquer le costume de colley sur mesure.

Japon : un homme dépense 15 000 dollars pour ressembler à un chien (vidéo)

Il a partagé des photos de lui dans le costume. « J’ai fait fabriquer un colley parce qu’il a l’air réel quand je le porte. J’ai pensé qu’un gros animal proche de ma taille serait bien, étant donné qu’il s’agirait d’un modèle réaliste, alors j’ai décidé d’en faire un chien », a-t-il écrit.

Une vidéo de Toko-san vêtu du costume de colley a été diffusée sur YouTube au début du mois d’avril. On le voit debout, à quatre pattes, devant une caméra, avec une musique de piano entraînante en fond sonore.

Au son de la musique, il lève deux fois sa patte droite en signe apparent de salutation avant de lever sa patte gauche. Ensuite, il se roule au sol et agite ses jambes et ses pattes en l’air.

Le costume a été fabriqué par la société japonaise Zeppet, qui fournit des costumes et des figurines pour les publicités télévisées et les films.

Japon : un homme dépense 15 000 dollars pour ressembler à un chien (vidéo)

Un porte-parole de Zeppet a déclaré : « Modelé d’après un chien collie, il reproduit l’apparence d’un vrai chien marchant sur quatre pattes. »

Sur Twitter, Toko-san a partagé une vidéo dans laquelle on le voit se rouler par terre dans le costume de chien et a écrit en légende : « J’ai commandé un costume ! Grâce à vous, j’ai pu réaliser mon rêve de devenir un animal. »

Crédit photo : tbsnews

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page