Monde

« Je n’ai pas peur » : le président ukrainien sort de sa cachette et défie Poutine (vidéo)

Volodymyr Zelensky, le président ukrainien, est rentré au palais présidentiel. C’est la première fois qu’il révèle sa position depuis l’invasion de la Russie.

Visé par plusieurs tentatives d’assassinat depuis le début de la guerre, l’emplacement de Volodymyr Zelensky était resté un secret.

S’adressant à ABC News dans la nuit du lundi 7 mars, M. Zelensky a averti l’Occident que l’invasion de l’Ukraine par Vladimir Poutine n’était qu’un début, affirmant qu’il n’avait pas peur d’où son retour au palais présidentiel.

Selon le président ukrainien, Vladimir Poutine ne s’arrêtera pas une fois qu’il aura conquis l’Ukraine. « Nous viendrons en premier. Vous viendrez en second. Parce que plus cette bête mangera, plus elle en voudra, encore et encore…Aujourd’hui, la guerre est ici. Demain, elle sera en Lituanie, puis en Pologne, puis en Allemagne. Les États-Unis sont loin, mais ces derniers jours, j’ai l’impression que les États-Unis sont plus proches de nous. »

Il a également révélé là où il se trouve. « Tout le monde est à sa place. Je suis à Kiev. Je vais vous dire une seule chose: je reste ici. Je reste à Kiev. Dans la rue Bankova. Je ne me cache pas. Et je n’ai peur de personne. »

Par ailleurs, dans une interview accordée depuis le palais à ABC News, M. Zelensky a une nouvelle fois appelé les États-Unis à faire respecter une zone d’exclusion aérienne.

« Je lui ai dit (Joe Biden) que pour nous, la chose la plus importante aujourd’hui est la sécurité dans le ciel. Nous ne pouvons pas permettre à la Russie d’être active uniquement dans le ciel, parce qu’ils nous bombardent, ils nous pilonnent, ils envoient des missiles, des hélicoptères, des chasseurs à réaction. Mais, nous ne faisons pas ça parce que nous n’avons pas le ciel. Nous ne contrôlons pas notre ciel. »


Les États-Unis et leurs alliés de l’OTAN ont jusqu’à présent envoyé 17 000 missiles antichars à l’Ukraine, dans le cadre d’un programme d’aide de 350 millions de dollars convenu le 26 février.

Crédit photo : browngh

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!