Sport

Allemagne: Un joueur limogé pour ses liens présumés avec les milieux salafistes…Photo

A cause de ses liens avec les milieux salafistes par l’entremise d’une association caritative à laquelle, il apporte son soutien, le footballeur tunisien évoluant dans le club allemand Darmstadt en Allemagne a été remercié avec effet immédiat.

Le joueur renvoyé possède la double nationalité tunisienne et allemande. Son nom, Änis Ben-Hatira milieu de terrain est désormais sans club. Agé de 28 ans, il est à la recherche d’un nouveau club. Avant de se séparer du joueur, les responsables du club Darmstadt avaient mené des enquêtes et ont procédé à une analyse minutieuse.

Publicité

Allemagne: Un joueur limogé pour ses liens présumés avec les milieux salafistes...Photo

Le renseignement allemand surveille l’ONG de près car ses activités seraient « très liées », selon lui, « au milieu salafiste allemand ». Darmstadt « juge comme mauvais l’engagement privé humanitaire caritatif de Ben-Hatira en raison de l’organisation qu’il soutient », a justifié le club dans un communiqué mercredi 25 janvier.

C’est ce qu’a expliqué le président du club, de la lanterne rouge de la Bundesliga, Rüdiger Fritsch. « Après analyse de la situation, la poursuite de notre travail commun n’a plus de sens pour aucune des deux parties », a justifié le président du club

L’association qui serait à la base du malheur du joueur se fait appeler Ansaar International. Celle-ci est sur la liste rouge des services de renseignements allemand, car très liée «au milieu salafiste allemand». Et c’est cette association que soutient le footballeur tunisien.

A en croire les propos du footballeur, le soutien qu’il apporte à l’association est normal d’autant plus que, le joueur estime que, les activités de Ansaar International sont normales puisqu’elles n’ont rien de flou. Il s’agit d’un engagement à but humanitaire au côté de Ansaar International. Et sur la page Facebook du joueur, il le dit sans état d’âme.

Publicité 2

« Je n’ai jamais vu de quelconque activités radicales, tout est du n’importe quoi total », écrivait le tunisien-allemand, promettant donner une nouvelle explication après l’annonce de son départ de Darmstadt.

Yao Junior L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page