Sport

Allemagne: Un joueur limogé pour ses liens présumés avec les milieux salafistes…Photo

le joueur

A cause de ses liens avec les milieux salafistes par l’entremise d’une association caritative à laquelle, il apporte son soutien, le footballeur tunisien évoluant dans le club allemand Darmstadt en Allemagne a été remercié avec effet immédiat.

Le joueur renvoyé possède la double nationalité tunisienne et allemande. Son nom, Änis Ben-Hatira milieu de terrain est désormais sans club. Agé de 28 ans, il est à la recherche d’un nouveau club. Avant de se séparer du joueur, les responsables du club Darmstadt avaient mené des enquêtes et ont procédé à une analyse minutieuse.

Änis Ben-Hatira, avec le maillot du Hertha Berlin en 2015.

Le renseignement allemand surveille l’ONG de près car ses activités seraient « très liées », selon lui, « au milieu salafiste allemand ». Darmstadt « juge comme mauvais l’engagement privé humanitaire caritatif de Ben-Hatira en raison de l’organisation qu’il soutient », a justifié le club dans un communiqué mercredi 25 janvier.

C’est ce qu’a expliqué le président du club, de la lanterne rouge de la Bundesliga, Rüdiger Fritsch. « Après analyse de la situation, la poursuite de notre travail commun n’a plus de sens pour aucune des deux parties », a justifié le président du club

L’association qui serait à la base du malheur du joueur se fait appeler Ansaar International. Celle-ci est sur la liste rouge des services de renseignements allemand, car très liée «au milieu salafiste allemand». Et c’est cette association que soutient le footballeur tunisien.

A en croire les propos du footballeur, le soutien qu’il apporte à l’association est normal d’autant plus que, le joueur estime que, les activités de Ansaar International sont normales puisqu’elles n’ont rien de flou. Il s’agit d’un engagement à but humanitaire au côté de Ansaar International. Et sur la page Facebook du joueur, il le dit sans état d’âme.


« Je n’ai jamais vu de quelconque activités radicales, tout est du n’importe quoi total », écrivait le tunisien-allemand, promettant donner une nouvelle explication après l’annonce de son départ de Darmstadt.

Yao Junior L

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *