AfriqueCôte d'Ivoire

Le journaliste ivoirien Cheick Yvhane explique pourquoi Abidjan est « le plus doux au monde »

Le journaliste ivoirien et Directeur de Radio Nostalgie Abidjan), Cheick Yvhane a selon First Mag donné les raisons pour lesquelles la capitale économique ivoirienne, Abidjan, est l’endroit « le plus doux au monde ».

Selon Cheick…


Cette assertion exclusivement ivoirienne n’est pas que méliorative, elle est aussi péjorative.  »Abidjan est le plus doux au monde » veut certes relever l’originalité des Ivoiriens qui force le charme au-delà des frontières et aux yeux des populations d’ailleurs.

Mais dire qu’Abidjan est le plus doux au monde veut aussi  dire que la Côte d’Ivoire et ses habitants ont des attitudes  surprenantes et inédites. Cela signifie que les Ivoiriens sont des êtres spéciaux, avec un mode de fonctionnement parfaitement spécial, inhabituel, une façon de faire briser des standards.

**** C’est à Abidjan que les chauffeurs de taxi, wôrô wôrô et gbaka après un accident qu’ils ont eux-mêmes causé demandent, supplient, leurs victimes de leur donner de quoi réparer leur carrosserie, endommagée. C’est à dire que le chauffeur à tort, il est conscient de son erreur mais demande à celui qu’il a cogné de lui payer la réparation. *** Abidjan est le plus doux au monde ***

**** C’est à Abidjan que ceux qui ont un gros ventre sont férus des tenues près du corps.

**** C’est à Abidjan qu’on chante  » Je bois plus ooooh éh  » et dans le même temps, deux nouvelles brasseries ouvrent et ont pignon sur rue.

**** C’est à Abidjan que les vendeuses en pharmacie et de grande surface vous imposent de prendre des bonbons au lieu de vous rendre votre monnaie exacte.   »Abidjan est le plus doux au monde ».

**** C’est à Abidjan qu’on dit que le garba du   »bêlard » est doux, parce que c’est sale.

**** C’est à Abidjan qu’on a plus peur des gouttes de pluie que des balles de fusil.

**** C’est à Abidjan quand tu te trompes de destinataire d’un coup de fil c’est toujours un dioula qui répond : Allô, Mahadou lê wa ?

**** C’est à Abidjan les femmes dansent à se couper le souffle sur des chansons dans lesquelles ont les dénigrent amèrement  » Approchez, regardez, y’a les Kpôklé de 200 200  ».

**** C’est à Abidjan on jette les ordures n’ importe où et n’importe comment. Quand les caniveaux s’en trouvent bougés, on dit l’État ne fait rien ;  l’État au lieu de sortir la chicotte va plutôt s’excuser et sortir de l’argent pour nettoyer ses rues qui ne seront regardables que pour 24 Heures.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!