Divers

Kenya/coronavirus : une Sud-Africaine mise en quarantaine se suicide

Une Sud-Africaine de 27 ans, qui avait été placée en quarantaine obligatoire de 14 jours à Nakuru, a été retrouvée morte dans sa chambre vendredi matin.

Le corps de la victime a été retrouvé suspendu sur le toit d’une chambre de l’Institut de formation industrielle de Nakuru, ont déclaré les responsables.

Publicité

Gichuki Kariuki, responsable de la santé du comté de Nakuru, a confirmé le décès sans donner plus de détails.

Les agents de santé, qui se sont rendus à l’institution vendredi pour vérifier les personnes mises en quarantaine, affirment qu’Elizabeth Holloway s’est suicidée à l’aide d’un morceau de tissu.

La défunte s’était plainte jeudi qu’elle avait été mise en quarantaine dans des conditions déplorables, a déclaré une source au journal Nation.

« Elle a appelé certains fonctionnaires et a demandé à être transférée », a déclaré la source.

Elizabeth Holloway, employée d’une entreprise locale, a été placée en quarantaine forcée après que les autorités ont découvert qu’elle était récemment arrivée au pays.

Elle avait été mise en quarantaine avec trois autres personnes, dont Samuel Ruto, un athlète d’Eldoret.

Crédit photo : dailynation

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer