Divers
Trending

Kenya: Il meurt en tentant de sauver une fille de 13 ans de ses violeurs

Une mission de sauvetage a eu une fin tragique après qu’un homme de 28 ans fut tué par des personnes mal intentionnées à Kasuku, à Ol Joro Orok, au Kenya.

John Wanyati Kiarie rentrait chez lui à Kasuku, à 20 heures, dans le village de Gituamba, quand il a entendu l’appel d’une fille de 13 ans en détresse, qui se faisait violer par deux hommes.

Kiarie s’est précipitée pour la secourir, mais a été touchée à la tête par un métal et est décédée sur le chemin de l’hôpital. La mineure , qui a eu une coupure à la tête, se remet dans un hôpital.

La directrice de Nyandarua Health, Njenga Mungai, a déclaré qu’elle était dans un état stable et qu’elle suivait des consultations.

Le commandant de la police du sous-comté de Nyandarua West, Isaac Ruto, qui a confirmé l’incident, a déclaré que deux suspects, James Kariuki Wangari, 23 ans, et Ken Mungai Mirugi, 20 ans, ont été arrêtés.

La mineure a mentionné leurs noms après avoir repris connaissance et la police est intervenue avant qu’ils ne puissent s’échapper.

« Nous avons pris les déclarations et les avons enfermées. Nous menons d’autres enquêtes. La loi prendra sa cause », a-t-il déclaré.

La mère de la jeune fille, qui a parlé à The Star vendredi, a déclaré que sa fille rentrait chez elle après avoir rendu visite à sa grand-mère, lorsque l’incident s’est produit.

Les coupables l’ont transportée à bicyclette mais au lieu de la déposer chez elle, ils se sont précipités et l’ont emmenée dans un buisson près de la cour de récréation de Kasuku.

« Les habitants m’ont appelée et je l’ai retrouvée entrain de saigner abondamment», a-t-elle déclaré.

Les habitants qui ont parlé à Star ont déclaré que l’insécurité avait augmenté à Kasuku à un rythme alarmant, malgré la présence d’un poste de police et d’un poste de police administrative.

Récemment, ont-ils déclaré, trois femmes ont été violées et certains hommes sodomisés.
Ils accusent la police de laxisme, affirmant que les policiers ne prenaient que des pots-de-vin auprès des vendeurs d’alcool.
Jeudi après-midi, les habitants ont nettoyé la brousse où l’incident s’est produit.

Pendant ce temps, Wanyati sera inhumé le mercredi 2 octobre.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button