DiverskenyaSociété

Kenya: un élève se fait tuer dans un lycée de jeunes filles

Un élève de 17 ans de l’école secondaire de Gathiruini dans le comté de Kiambu au Kenya a été lynché à mort après s’être infiltré en pleine nuit le jeudi 21 octobre dans le dortoir d’un lycée de jeunes filles.

L’élève et quatre autres de ses camarades sont sortis de leur dortoir pendant que tous les autres élèves dormaient. Ces derniers ont ensuite escaladé la clôture de l’école des filles de Komothai, qui se trouvait à quelques encablures de la leur. Ils se sont clandestinement introduits dans le dortoir de l’école des filles vers 4 heures du matin.

Publicité

En arrivant au dortoir des filles, pour une mission inconnue, ils ont été repérés par des filles qui ont immédiatement sonné l’alarme, pour attirer l’attention de toute l’école. Les gardiens de l’école, les enseignants et les élèves se sont tous précipités vers le dortoir pour voir ce qui se passait.

La Direction des enquêtes criminelles du Kenya a déclaré que quatre garçons avaient réussi à s’échapper tandis que le le jeune garçon a été coincé par les filles et le personnel de l’école.

Lire aussi : « L’esprit de la mort plane sur 04 célèbres musiciens africains», révèle un prophète ghanéen

 «En sentant le danger, quatre des garçons ont réussi à retrouver le chemin jusqu’à leur école tandis que le défunt était coincé par les élèves et le personnel en colère. Ils ont proprement battu le garçon tout en lui causant des blessures. Le garçon a ensuite succombé à ses blessures à l’hôpital de niveau IV de Kigumo », a déclaré le porte-parole de la direction des enquêtes criminelles.

Publicité 2

Les détectives qui se sont rendus sur les lieux après l’incident ont récupéré des planches de bois qui ont été utilisées pour lyncher le suspect. La police a mis en garde les membres du public de se faire justice eux-mêmes. Le corps du jeune garçon a été déposé à la morgue en attendant la poursuite des enquêtes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page