Divers

Kenya: Un homme de 35 ans meurt lors d’un marathon sexuel avec une veuve de 50 ans

Un homme de 35 ans est décédé lundi dans des circonstances mystérieuses alors qu’il avait des relations sexuelles avec une veuve âgée de 50 ans dans une plantation de maïs à Sachangwan-Chebyakwai, près de l’aéroport international Eldoret du comté d’Uasin Gishu au Kenya.

Le défunt, identifié comme étant Julius Kiptoo, aurait passé une nuit dans un bar du quartier jusqu’à tard dans la nuit, dimanche, avant de rencontrer la femme dont le nom n’est pas encore révélé.

Publicité

Lors de la visite de journalistes dans la région lundi matin, des résidents choqués ont été vus en train de défiler dans une plantation de maïs pour voir le corps sans vie du jeune homme.

La femme a raconté aux détectives qui étaient arrivés sur les lieux de l’incident comment le jeune homme a été obsédé par le sexe après avoir avalé une pilule.
“Nous nous dirigions vers la maison mais il est devenu impatient et a demandé que nous le fassions dans la plantation de maïs. Cependant, il a commencé à tomber malade avant de mourir sur le coup », a déclaré la femme.

Elle a ajouté qu’elle avait ensuite appelé des voisins qui lui avaient confirmé que le jeune homme, qui occupe des emplois subalternes dans le village, était décédé.

La police de Kiambaa situé à proximité de là est arrivée sur les lieux et a transporté le corps à la morgue.

La femme était la cible de villageois en colère qui lui reprochent d’être un mauvais exemple pour les jeunes femmes du village en couchant avec des hommes plus jeunes.

Publicité 2


«C’est très embarrassant. Nous nous tournons vers ces femmes pour les guider, mais ce sont elles qui gâtent les jeunes », a déclaré Susan Jerotich, une résidente.

Crédit ohoto: Nairobi News

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer