DiversSociété

Kenya: un médecin tue ses deux enfants en leur injectant de l’insuline


Un médecin de Nakuru, au Kenya, a été accusé d’avoir tué ses deux enfants en leur injectant de l’insuline, avant de tenter de se suicider.

L’incident a eu lieu au domicile du médecin de Kiamunyi Estate aux petites heures du dimanche matin.

Publicité

Selon les médias locaux, le médecin bien connu dans la ville qui possède également l’une des meilleures cliniques de la ville a injecté de l’insuline aux deux enfants âgés de moins de 10 ans.

Un voisin qui a requis l’anonymat a déclaré qu’il s’était ensuite injecté le même médicament mais qu’il avait été secouru avant qu’il ne puisse avoir l’effet souhaité.

La commandante de la police du comté de Nakuru, Beatrice Kiraguri, a confirmé l’incident mais a refusé de nommer le médecin jusqu’à ce que les proches parents soient informés.

Elle a déclaré que le médecin était admis à l’hôpital général provincial de la vallée du Rift sous haute sécurité policière.

LIRE AUSSI: Un père influencé par les théories du complot Illuminati tue ses 2 enfants

 Kiraguri a dit:

« Nous avons reçu une information des voisins selon laquelle il y avait une agitation dans une maison voisine le long de la zone de Kilimani.  Nous nous sommes immédiatement précipités sur les lieux et avons trouvé les corps sans vie des deux enfants dans la maison.  Leur père respirait encore. »

« La femme du médecin n’était pas à la maison à ce moment-là et elle n’a été appelée que lorsque les enfants étaient déjà morts », a déclaré Béatrice sans préciser qui a appelé la femme de la maison.

Publicité 2

Kiraguri a déclaré que la police avait dû entrer par effraction dans la maison pour tenter de sauver les trois, mais que les enfants avaient déjà succombé.

Un voisin a affirmé que le médecin avait pris des mesures drastiques après avoir été en désaccord avec sa femme qui aurait voulu voyager à l’étranger contre son gré.

Les corps ont été transférés à la morgue du comté de Nakuru.

Les corps des deux enfants ont été emmenés à la morgue municipale de Nakuru.  L’enquête est toujours en cours.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page