Divers

Kimberly Holmes : la femme devenue maman grâce au sperme de son mari décédé

Kimberly Holmes-Iverson est devenue veuve à l’âge de 35 ans. Après le décès de son mari, elle a repris goût à la vie grâce à sa famille, ses amis, sa foi, un nouvel amour et un bébé de son défunt mari.

Kimberly n’a pas pu vivre sa vie parfaite parce que son mari Rasheed Wiggins a été tué dans un horrible accident à quelques mètres de leur maison en Floride, au milieu de la nuit

Publicité

« Les enquêteurs n’ont toujours pas été en mesure d’inculper le conducteur de la première voiture ou de retrouver le conducteur de la deuxième voiture », a-t-elle déclaré à Love What Matters.

« Cet homicide avec délit de fuite toujours en suspens a tué non seulement mon mari, mais aussi la vie et les rêves que j’avais, notamment ce que je croyais être un avenir avec des enfants. »

Elle avait toujours voulu avoir des enfants avec son défunt mari Rasheed. Kimberly a fait en sorte que cela se réalise, même après avoir entamé le « chapitre deux » de sa vie avec un homme qu’elle décrit comme un envoyé de Dieu. Elle a épousé Darian Iverson, un vieil ami, le 19 juin 2020. Darian est arrivé juste à temps pour l’aider à recoller les morceaux de sa vie.

À l’époque, elle avait découvert que le sperme pouvait être extrait quelques heures après la mort d’un homme. « Les médecins ont extrait le sperme de Rasheed et l’ont congelée. »

Lorsqu’elle a rencontré Darian, elle lui a parlé de son projet de tomber enceinte en utilisant le sperme de Rasheed. Il était d’accord avec l’idée. « Il m’a conduite à l’un de mes rendez-vous dans une clinique de fertilité de Floride où l’on m’a prélevé des ovules à deux reprises. »

Publicité 2

Kimberly et Darian ont accueilli une petite fille. « Darian et moi avons décidé d’appeler notre enfant Kiran, qui est à la fois une combinaison de nos noms et qui signifie lumière », a-t-elle déclaré.

Lire aussi: Inde: Une femme devient grand-mère grâce au sperme de son défunt fils

Crédit photo : cafemom

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page