Culture & Loisirs

Affaire Koffi Olomidé : Après une nuit en garde à vue, voici la décision des autorités kényanes

Une vidéo circule depuis hier sur les réseaux sociaux, montrant le chanteur Koffi Olomidé donnant un coup de pied à l’une de ses danseuses à son arrivée à l’aéroport de Nairobi au Kenya, vendredi 22 juillet.

Après son acte qui a surpris le monde, l’artiste a été arrêté par la sécurité à l’extérieur des locaux d’une chaîne de télévision où il venait de donner une interview. Quelques heures après, c’est la Commission nationale sur le genre et l’égalité qui dans un communiqué invité l’Inspecteur général de la police kényane à ouvrir immédiatement une enquête. Peu de temps après le chanteur a été emmené au poste de police de l’aéroport, pour être entendu.

Publicité

Mais après une nuit passée en garde de vue au poste de police de l’aéroport international Jumo Kenyatta, Koffi Olomidé a été expulsé vers la RD Congo, a rapporté ce  samedi Citizen TV Kenya qui suit de près l’affaire.

L’on se rappelle encore qu’en août 2012, Olomidé avait été condamné à Kinshasa à trois mois de prison avec sursis pour « coups et blessures volontaires » contre son producteur.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page