À la UneCôte d'IvoireEconomie
A la Une

La chute drastique de la production du café ivoirien inquiète le ministère de l’Agriculture

Le ministre de l’Agriculture et du développement rural, M. Adjoumani Kouassi, a indiqué mercredi 16 juin 2021 après une visite à l’usine de Nestlé à Marcory Zone 4, que la Côte d’Ivoire compte relancer sa production de café qui est passée en dix ans de 180 000 à 70 000 tonnes, aujourd’hui.

Une visite qui intervient après l’alerte donnée par le directeur général de l’entreprise agroalimentaire suisse, qui a souligné que la production du café local est menacée.

Publicité

« Il y a dix ans, nous produisions 180 000 tonnes de café, or aujourd’hui nous en sommes à pratiquement 60 à 70 000 tonnes et c’est une menace grave », a dit le ministre de l’Agriculture et du Développement durable.

Tellement la production est basse, l’usine de fabrique de Nescafé est selon, M. Adjoumani, obligée de s’adresser à l’extérieur pour avoir de la matière première dans la perspective de la transformation. « Ce qui représente une véritable menace », a lancé le ministre.

Pour M. Adjoumani Kouassi, l’objectif reste clair : celui de relancer la production de la culture du café sinon les industries locales ne trouveront plus de matière première dans le cadre de la transformation. « Pour cela, nous allons recenser des planteurs afin de les accompagner », a-t-il indiqué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page